Candide, Voltaire

Publié le par Emeraude

9780553211665.gif Sachez qu'après deux Evanovich, j'avais envie de lire quelque chose de complètement différent.
Je ne pouvais faire mieux, je crois.
Comme je vous le disais , cet été, mon collègue de nuit (mon ancien collègue donc), s'est mis à lire ça sur le site Internet de gutenberg.org.
Il réfléchit beaucoup quand il lit et lit assez lentement, il a donc passé deux ou trois semaines là-dessus.
Je l'ai entendu rire à maintes reprises, dire que c'était génial, intelligent, beau etc...

Comment ne pas passer à côté ?
Surtout qu'on lit peut de littérature duXVIIIè pour son propre plaisir en général.

Candide, c'est un jeune garçon avec "le jugement assez droit, (et) l'esprit le plus simple'". Et nous allons suivre ses mésaventures de par le monde, alors qu'il cherche à retrouver sa bien-aimée Cunégonde.

C'est vrai qu'au début, j'ai beaucoup ri.
Ca fait du bien de temps en temps de se plonger dans une lecture si différente!
C'est drôle, ce sont des situations improbables mais nécessaires au bon fonctionnement de l'histoire, c'est profond aussi, mais il faut quand même bien connaître l'histoire et les pensées de l'époque.
Heureusement que les notes en bas de page sont là pour remettre le tout dans son contexte, les idées que Voltaire dénigre ou bien les personnalités avec lesquelles il n'est pas d'accord, ou au contraire les courants qu'il apprécie et avec lesquels il est d'accord.

Donc merci aux notes de bas de page mais je dois avouer qu'à la fin, je ne les lisais plus. Il y en a trop. C'est usant et ça empêche de se mettre dans l'histoire, même si c'est fait pour le contraire.
J'étais donc moins prise par l'histoire vers la fin. J'ai moins ri et j'ai plutôt survolé le reste. Pourtant, c'est à la fin que toute la philosophie recherchée par Candide se met en place. (J'aurai pu le savoir dès le début si j'avais lu l'Introduction mais je ne lis ce genre de chose qu'après, de peur qu'on me dévoile ce que je ne veux pas savoir. Finalement, j'ai lu les 3 premières pages de l'Introduction pour me rendre compte que oui, on me parlait de Voltaire en général mais forcément, ça représentait ce qui ne se dit pas tout au long des aventures de Candide!)

Bon, je n'ai pas autant accroché que mon collègue, c'est sûr. Autant dire que cette lecture n'est pas que divertissante (même si certaines situations ne sont là que pour se divertir et ça marche plutôt bien!)
La littérature du XVIIIè, j'avoue, ça fait du bien une fois de temps en temps. C'est un peu une valeur sûre, il faut quand même accrocher au style tellement différent de celui d'aujourd'hui.
Autant j'avais adoré la Princesse de Clèves, autant là, mon avis est légèrement plus mitigé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tTietie007 10/10/2007 17:08

Quand Voltaire m'était conté ...

Pierre-Luc 10/10/2007 06:14

Je l'ai lu 9 fois ! Les pages de mon édition sont toutes arrachées. Un des meilleurs livres que j'ai lus dans ma vie.

Emeraude 10/10/2007 21:06

9 fois! eh bah on peut dire que ça t'a plu en effet !

Enigmus 09/10/2007 15:03

A mon tour je suis sans voix... Mince c'est Voltaire quand même !

(à part) Ô mon Maître, ignorez cette jeune fleur qui ne reconnait pas votre talent à sa juste mesure !

Ok je sors...

Bises ;)

Emeraude 09/10/2007 23:55

Mais pourquoi donc restes tu sans voix ?

Tamara 09/10/2007 12:23

ah, un p'tit classique de temps en temps, ça fait du bien ! et ça remet les pendules à l'heure en ce qui concerne le maniement de la langue française !

Emeraude 09/10/2007 23:53

C'est vrai ! Mais la langue de Voltaire n'est plus tellement utilisée de nos jours... c'est aussi pour ça d'ailleurs qu'il y a autant de notes en bas de page, c'est de la traduction ;-)

amanda 08/10/2007 21:21

lu au lycée, il y a donc longtemps... à l'époque j'avais bcp aimé... mais je ne suis pas sure que je le relirais avec autant de plaisir... nos gouts et attentes s'affinent, et je crois qu'une fois adulte, on s'affirme davantage. Mais je suis toujours d'accord avec le principe : il faut cultiver son jardin ;-)

Emeraude 08/10/2007 21:33

c'est vrai que les goûts et les attentes changent avec le temps et c'est normal ! Et je suis tout à fait d'accord avec le principe aussi :-)