Substitutions, Tania Carver

Publié le par Emeraude

http://images.titelive.com/356/9782875150356_1_v.jpg
Deux femmes sont retrouvées mortes dans l'appartement de l'une d'entre elles, à Colchester, Angleterre. L'une d'entre elle est a priori un "dommage collatéral". C'est son amie qui semblait être la cible principale. En effet, le bébé qu'elle portait a été sauvagement arraché...
Phil, inspecteur chef, est sur l'affaire. Qui lui rappelle d'autres femmes enceintes tuées dont le bébé a été arraché...

"Substitutions" est un coup de coeur de Gérard Collard, libraire à la Griffe noire (Saint Maur des Fossésl) qui passe régulièrement dans je ne sais quelle émission de télé et qui est très influent.
Intriguée, j'ai voulu jeter un oeil sur son dernier coup de coeur...

Et si "Subsitutions" n'est pas un mauvais polar, je dois avouer qu'il n'a absolument rien d'extraordinaire. Le thème pourrait être très sanglant, gore, voire faire peur à toutes femmes enceintes ou qui veulent un enfant mais ça ne l'est pas.
Le déroulement de l'enquête se déroule sans grandes révélations.
Phil retrouve Marina avec qui il avait travaillé auparavant et dont il est éperduemment amoureux... et même les quelques révélations concernant leur hisoire d'amour m'avaient effleuré l'esprit dès le début.

Alors ce n'est ni sanglant, ni surprenant, ni intéressant finalement.
Ca se lit sans déplaisir, on a envie de connaître l'identité de l'assassin mais honnêtement, je ne pourrais pas classifier ce polar dans les "géniaux", encore moins dans les "coups de coeur".

De plus, la traduction m'a absolument énervée car les inspecteurs en chef, les détéctives sergents etc... sont tous mentionnés avec leurs initiales anglaises (sauf la première fois bien sûr). Par exemple Phil est le DS Phil, Clayton est le DI Clayton (ou l'inverse) et si c'est pour se donner un genre, je trouve que ça donne un genre traduction ratée.

Commenter cet article

Cinq Jours de Douglas Kennedy Belfond 21/10/2013 10:10

Ça a l’air intéressant quand même :)

Mic 26/03/2010 18:00


Bonjour Emeraude,

Je viens de lire ton billet et franchement je ne suis pas d'accord avec toi. Je trouve que c'est certes un polar honnête mais tout de même intéressant à lire. C'est vrai le polar anglais est en
petite forme depuis quelques temps (avis personnel bien sûr). Rien à voir avec un "Robe de marié" de Pierre Lemaître vraiment innovant et incorrect. Amitiés, MIC.


eLLy 12/01/2010 17:08


Comme vous, j'adore voir et écouter Gérard Collard. Sa fougue ... sympa le personnage. Aussi comme vous, je me suis plantée. TOUT dans ce livre est téléphoné. Aucun suspens ... alors que je pensais
trembler ;=) - A oublier, désolée si je n'apporte rien de nouveau.


secondflore 15/12/2009 23:56


ça c'est conclu ;)


Lucile 14/12/2009 23:36


Oui, j'ai vu ça! ^_^ Mais un jour ça me reprendra, hein! ;-) Enfin, ça vaut mieux car j'en ai acheté plusieurs récemment dans des salons, et je ne veux pas les laisser sédimenter dans ma PAL...