Novecento, Alessandro Baricco

Publié le par Emeraude

undefined

Hier, dimanche 13 janvier, se tenait la 3è réunion du désormais célèbre Club des Théières. Nous avons été chaleureusement accueilli par Papillon, que je remercie encore.
Pour cette fois, le thème choisi était l'Italie. Il fallait donc lire soit un auteur italien, soit un livre dont l'intrigue se passe en Italie.

Pour savoir qui a lu quoi, je vous donne rendez-vous sur le blog officiel du club des théières !
Ori et moi, nous avons toutes les deux lu "Novecento : pianiste" de Alessandro Baricco.


Pour ma part, j'ai vraiment beaucoup aimé ce court roman, cette histoire, appelons la comme vous le voulez.
Il s'agit de l'histoire de Novecento, un pianiste né sur un bateau, abandonné là, dans la salle de bal, sur le piano. Il va grandir, vivre, jouer de la musique et mourir sur ce même bateau, sans ne jamais être descendu une fois sur la terme ferme.
Il va se lier d'amitié avec notre narrateur et va découvrir le monde à sa manière, c'est à dire grâce aux 2000 personnes venues du monde entier faire le voyage d'Amérique en Italie et d'Italie en Amérique.

J'ai lu cet ouvrage en italien, dans une édition bilingue. Je dois avouer que je n'ai pas toujours tout compris car malheureusement, je ne pratique pas cette langue depuis que j'ai arrêté de l'étudier il y a 4 ans. Ceci dit, lire en italien rend cette histoire réellement musicale. Et belle. Belle comme les notes que Novecento joue et qui n'existent pas.
Je me suis tellement laissée emporter dans cette histoire, que j'ai trouvé presque envoûtante qu'en ayant terminé de le lire en italien, je l'ai repris d'une traite en français.
Comme si je n'en avais pas eu assez en fait.

Ori a trouvé le personnage de Novecento étrange... moi je l'ai plutôt trouvé extraordinaire. C'est vrai qu'il est différent, qu'il est simple mais en même temps, c'est doux et apaisant de voir le monde comme il le voit, depuis la mer, avec tous ces gens qui ne sont là qu'un temps, et même ses amis qui restent quelques années mais repartent bien un jour.

Pour moi, Novecento m'a fait l'effet de lire un long poème. Ca m'avait fait la même impression avec Soie du même auteur, que j'ai également lu en italien (à l'époque où je l'étudiais encore à la fac, c'était plus facile!)
J'ai donc de nouveau envie d'essayer cet auteur mais apparemment tout ce qu'il a écrit n'est pas aussi beau !

PS : en plus d'avoir lu ce livre pour le club des théières, il a été lu dans le cadre du challenge ABC 2008, tour du monde en 80 jours ;-)

Publié dans Littérature italienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zarline 16/03/2009 14:04

J'ai egalement adore ce livre. Comme Emeraude, je l'ai lu en Italien et je conseille a tout ceux qui maitrisent un peu cette langue (c'est assez facile) de le lire en vo.j'ai aussi vu une piece de theatre tiree de ce livre, un seul comedien qui assure 1h30 de monologue, c'etait magnifique et vraiment mieux que le film et son histoire d'amour ajoutee.

AZ 25/01/2008 11:02

ne oas hésiter à lire Océan mer, de loin son meilleur!

Hilde 23/01/2008 11:52

Ce livre est en train de tourner dans notre Livre-Echange. Je pense que je vais l'emprunter un de ces jours.

Allie 17/01/2008 21:17

Si tu veux plus d'info, ici ils parlent du film, du réalisateur, des acteurs, etc...
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_L%C3%A9gende_du_pianiste_sur_l'oc%C3%A9an

Emeraude 18/01/2008 09:20

je vais aller jeter un oeil. Merci Allie!

Carine 16/01/2008 17:35

Le livre est le livre culte d'un de mes amis. Il me l'a offert 2 fois sans s'en souvenir (je le soupçonne d'offrir ce livre à tout le monde tout le temps ...)
J'ai adoré ce livre aussi. Le pesonnage principal est, pour moi, émouvant et attendrissant.

Emeraude 16/01/2008 23:45

J'adore les amis qui offre le même livre à tout le monde tout le temps ! C'est un beau livre en tout cas... et je suis assez d'accord avec ta vision du personnage principal!