Alabama Song, Gilles Leroy

Publié le par Emeraude

Alabam-song.jpg

Je vous disais dans mon dernier billet que je m'étais emmêlée les pinceaux en parlant de ce livre avec une cliente.
On m'a demandé aujourd'hui si je l'avais lu.

Oui, donc, je l'ai lu.

Et ?

Et c'est beau. C'est pertrubant, parce que Zelda Fitzgerald est perturbée.
Pas besoin d'aimer ou non ce qu'a écrit Fitzgerald pour apprécier ce roman. C'est une biographie romancée, mélangeant fiction et réalité, de la femme de F.S Fitzgerald.

Et Gilles Leroy s'en sort très bien.
L'écriture coule de source. Sur la forme. Alors que sur le fond, c'est tout le contraire. Les alternances des récits dans les années 1920 et dans les années 1940 rendent la compréhension de la vie de Zelda difficile. Au début en tout cas.
Après, on est pris dans le bain. Un bain plein de remous, c'est vrai, mais qui reste toujours à bonne température.

Je ne dirai pas que ce livre est excellent. Je ne pourrai absolument pas dire s'il méritait le Goncourt, n'ayant lu aucun autre des romans en lice, ni les Goncourt précédents.
Mais c'est un bon livre, c'est sûr.
Un livre qui m'a permis de rompre avec ma phase "légère" car il y a peu de légereté dans le monde de Zelda Fitzgerald.

Je l'ai terminé il y a quelques jours déjà et malgré ce sentiment dérangeant, je garde une impression de douceur. De douceur dans la forme, pour une vie difficile dans le fond.

PS : Rien à voir, mais pour une fois, j'ai lu les remerciements jusqu'au bout. Le dernier remerciement est en anglais. Et c'est écrit en langage sms. Ou presque. Il a écrit "stay who you R" à la place de "stay who you are", et à nouveau, un "u" remplace un "you".
Je ne sais pas vous, mais moi, ça me choque. C'est un message privé, certes, et puis c'est en anglais, mais quand même, ça m'a choquée...

PPS : J'ai oublié de remercier Flo de l'avoir transmis à Fashion et de permettre ainsi de le faire circuler chez les parisiennes !!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nanne 22/11/2007 21:55

Merci Emeraude pour ce billet sur "Alabama Song" de Gilles Leroy, dont la plupart des critiques s'accordent à dire que c'est son meilleur livre. Je pense que je le lirai (pas encore, parce que c'est trop frais !!) simplement pour savoir comment il a perçu ce personnage particulier qu'était Zelda Fitzgerald. Pour le Goncourt, je suis dubitative, alors que "Le rapport de Brodeck" est un chef d'oeuvre. Mais les voix des académiciens sont impénétrables !!!

Flo 16/11/2007 20:12

[Hors sujet : chouette canapé ;)]

Sinon, contente que tu aies aimé ce roman. Moi aussi j'ai été un peu dérangée par les alternances temporelles pas toujours bien claires mais comme toi j'ai été suffisamment embarquée pour finir par oublier.
Sinon, pas choquée par le SMS (du moment que c'est en anglais :D)
Enfin je vois que tout le monde a des problèmes de PAL et essaie d'être raisonnable :p

@Thom : je pense que ce que voulais dire l'auteur de la citation c'est que Leroy a redonné une place à Zelda dans le couple en tant que personne à part entière et pas seulement en tant que femme d'écrivain mais il ne dit pas qu'elle est un écrivain de talent. D'ailleurs "Accordez moi une valse" a fait un four à sa sortie et c'est dit dans le roman. Simplement, l'idée défendue par Leroy est que Scott s'est largement inspiré des carnets intimes de Zelda et que certaines des nouvelles publiées dans les journaux ont été volées à Zelda. Après, que ce soit vrai ou pas importe moyennement dans le sens ou Leroy affirme clairement que son livre est un roman. Il n'a pas pour vocation d'être objectif et onconstestable sur les faits.

Emeraude 16/11/2007 21:05

(hors sujet : merci !)Je vois que nous sommes d'accord sur pas mal de nos lectures ! Et merci pour l'éclaircissement que tu nous donnes à Thom... j'aurai eu la flemme d'en expliquer autant :-)

béatrice 16/11/2007 17:46

coucou emeraude,
oui, j'ai envie de lire les autres livres de Melle nothomb mais je vais attendre pour les autres "hygiène de l'assassin est bien le 1er
biz
béa

Karine 16/11/2007 16:32

Suite et fin du hors-sujet: Superbe canapé!!! Et superbe chat aussi... avec des goûts de luxe! tu n'es pas peureuse, un canapé blanc!!! ;) Allez, on se croise les doigts!:)

Emeraude 16/11/2007 17:30

Réouverture du hors-sujet : oui j'ai des goûts de luxe et je rêverais d'avoir un canapé blanc! Mais je ne suis pas folle, j'ai un chat qui perd ses poils et qui a tendance à faire un peu n'importe où... ce que tu vois là n'est qu'un simple drap en dessous duquel il y a toujours du plastique ;-) Le canapé est de la même couleur que les coussins!Fin du hors sujet ;-)

Joelle 16/11/2007 13:59

Je ne lis pas ton billet (juste un survol qui me dit que tu as bien aimé !) car je suis en train de le lire !

Emeraude 16/11/2007 14:09

Et ça te plait ? J'en profite pour te remercier de tous les comm que tu viens de laisser ici ! A mon tour d'aller me promener par chez toi maintenant ;-)