Dix-neuf secondes, Pierre Charras

Publié le par Emeraude

dix-neuf-secondes.jpg

J'avais noté ce livre chez Patch il y a déjà un certain temps. Je l'avais un peu oublié mais ma mémoire s'est ravivée quand il est apparu sous mes yeux, comme par miracle!
J'adore la couverture, je trouve le titre très intriguant. Je crois par contre, que si j'avais lu la 4è de couverture avant, je l'aurai reposé en me disant "non, ça a l'air un peu décevant".

Ce petit livre est composé de deux parties.
La première autour de Gabriel et Sandrine qui décident de se donner rendez-vous à 17h43 à Nation, à la troisième porte du troisième wagon sur le RER ZEUS. Un petit jeu qui décidera de leur destin de vie commune.

J'ai eu un très grand plaisir à lire cette partie car elle correspond à tout ce que j'aime dans les transports en commun.
On y entre avec un couple sur le point de rompre, mais on entre dans les pensées des uns et des autres pendant quelques secondes. On les voit dans leurs secrets, leurs peurs les plus intimes. On sait vers où ils vont, d'où ils viennent.
Ils sont cinq ou six ainsi, dans le wagon dont on connaît un fragment de vie.
Et les fragements de vie des gens dans le métro, ça m'a toujours intriguée. Je n'y peux rien, je suis très curieuse et encore plus à ce niveau-là.
J'ai donc beaucoup apprécié que Pierre Charras me livre ici les secrets de ces quelques personnes du RER "ZEUS" passant à Nation à 17h43.

Ce qui est dommage, c'est qu'on conçoit assez vite la chute.
Le roman est court mais long pour 19 secondes tout de même. Et plus je voyais la chute arriver, plus je me demandais ce qu'il pouvait bien y avoir après.
Je crois qu'en fait, j'aurai tout autant aimé un roman sans chute, ou presque. Un simple petit roman de fragments de vie, d'histoires de métro tout simplement.

J'ai tout de même continuer à tourner les pages et là, j'ai lu autre chose.
J'étais de retour avec Gabriel mais pas du tout dans la même histoire! J'étais dans la suite de l'histoire, certes. J'ai eu l'impression que le style avait changé mais ce qui a surtout changé, c'est l'effet que ça a eu sur moi.
La première partie m'a amusée, surtout. Je l'ai lu avec autant de plaisir que je déguste un gâteau au chocolat spécialement bon (ou une tranche de foie gras en plein coeur du sud ouest, au choix!).
J'ai été par contre happée par la deuxième partie. Je l'ai trouvé extrêmement forte. Je me serai presque crue dans un roman policier excellentissime (moi qui n'en lit jamais, la comparaison est peut être très mauvaise)
J'ai lu un peu de tout en fait et j'ai ressenti beaucoup de choses. De la peur surtout. Une peur très ancrée au fond de soi. L'opposé de la peur qui nous fait juste sursauter.
La peur de ce que peut nous amener la vie, en fait. Et des tournants qu'elle peut prendre.

Je persiste pour dire que ce roman est du deux en un.
Je n'ai pas d'autres mots.
Je ne peux pas dire que le roman est excellent en soi. La deuxième partie m'a le plus marquée, c'est sûr, et m'a fait le plus réfléchir. Si je dois dire que le roman est excellent, je ne le dirai que pour cette partie là. Mais comme elle est indissociable de la première partie (quoique, une phrase pourrait expliquer le pourquoi de la deuxième partie).
Je trouve ça dommage. Parce que j'aurai pu passer 145 pages à me délecter d'histoires de métro, bus, rer et autres. Et parce que j'aurai pu passer 145 pages à en avoir le souffle coupé.
Au lieu de ça j'ai passé 93 pages, soit 19 secondes dans le RER, et seulement 52 à en avoir le souffle coupé!
Je suis frustrée, c'est tout!

Commenter cet article

arpenteur 06/12/2007 11:21

J'avais beaucoup aimé, et si mes souvenirs sont bons, ces 19 secondes ont été lues en une seule traite...

Emeraude 06/12/2007 13:37

Je les ai lu assez rapidement aussi ! Je suis contente que tu aies aimé, je l'avais prêté à Fashion par la suite et elle n'a pas autant apprécié

Anne 15/10/2007 08:54

C'est un roman qui m'avait donné quelques sensations fortes...

Emeraude 15/10/2007 17:13

Oui, moi aussi! Je me souviens aussi avoir lu ton billet, peu de temps après Patch d'ailleurs. Ca me l'avait fait surligner ;-)

cath 14/10/2007 20:13

Ouh vite, que je le trouve, que je le lise :)

Merci Emeraude pour tes articles toujours alléchants :)

Emeraude 14/10/2007 20:26

C'est un vrai plaisir pour moi :-)

patch 14/10/2007 11:28

52 secondes....déjà pas mal...;o )

chiffonnette 13/10/2007 19:59

Fichtre! Je suis curieuse quand même! La couverture me plait aussi beaucuop! Tu me le préteras?

Emeraude 13/10/2007 20:02

avec plaisir!