L'enfant migrateur, Aude

Publié le par Emeraude

En lisant sur le blog de Karine un billet sur une auteure québécoise qui s'appelle Aude et qui écrit sur des jumeaux, j'ai tout de suite su qu'il fallait que je lise ce livre.
Je l'ai donc commandé, reçu et lu.

Et quelle force ! Quelle histoire ! Quel lien gémellaire extraordinaire...
Mais c'est court, beaucoup trop court !

Corinne est enceintre de jumeaux. Mais l'un deux a pris toute la place et l'autre sera mort-né. On a dit a Corinne qu'il allait se momifier alors elle l'enterre dans sa tête en imaginant un bonhomme au pain d'épice dans une petite boîte à biscuit.
Pourtant, quand Hans, jumeaux sain mais prématuré nait, quelques minutes après vient le Petit... Qu'on appelera ainsi toute sa vie.

Hans et le petit sont jumeaux et le lien qui les a unis dans le ventre de Corinne se crée, se distend, se renforce et peut-être se casse-t-il au fur et à mesure qu'il grandisse.

Je n'ai pas tant lu d'histoire de jumeaux que ça mais il m'est rarement arrivé de ressentir à la lecture une émotion qui ressemble fortement à celle qui m'envahit quand je me dis que peut-être un jour je devrais vivre sans ma soeur et que je n'aurai plus le même âge qu'elle. Ou pire encore, qu'elle continue de vivre sans moi et n'ait plus le même âge que moi.
"L'enfant migrateur" ne parle pas de la mort.
"L'enfant migrateur" est un livre qui, je trouve, parle avec beaucoup de justesse du lien gémellaire, de l'évolution, des séparations qui se font forcément au court de la vie...
Et même si il y a un ou deux petits clichés (l'un se fait mal et l'autre a mal même s'il ne lui est rien arrivé), tout le reste est si beau, si juste, si fort qu'on arrive à comprendre ces clichés.

Un roman étonnamment beau, fort, prenant...
Ca fait d'ailleurs très longtemps que j'ai dans ma PAL "Chrysalide" de la même auteure. Je ne vais pas tarder à le lire je pense !

Commenter cet article

la jumelle 27/09/2009 18:40


Alors je suis désolée, mais je n'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé ça un peu lent et pas poignant comme tu le décris. Et le style d'écriture ne me convient pas. Maintenant, bien sûr, en tant que
jumelle et qu'être humain, j'ai quand même été très touchée par la fin, parce que je sais ce que ça peut faire de s'imaginer vivre sans sa jumelle...
Mais merci de me l'avoir prêté en tout cas, et de me faire lire !


Emeraude 27/09/2009 21:27


c'est quand même dingue que ni maman ni toi n'aient aimé !


Theoma 23/09/2009 23:40


Tu en parles si bien et quel thème ! Je suis vraiment intriguée. Je note !


Emeraude 26/09/2009 08:51


merci :-)


liliba 21/09/2009 21:36

Toujours impressionnantes, ces histoires de jumeaux... Quand j'étais enceinte, je rêvais d'en avoir, même en n° 3 et 4 ! Mais bon, je n'ai fait qu'une seul bébé à la fois, tant pis... mais j'aurais bien aimé, parce que cela me fascine.

Emeraude 23/09/2009 22:34


J'espère pour ma part très fortement en faire deux d'un coup, et du premier coup ! :)
Mais tu sais, ma soeur jumelle n'a pas aimé et ma mère, jumelle aussi, non plus !


Stephie 19/09/2009 07:25

Apparemment, il vaut le détour ce livre.

Emeraude 19/09/2009 20:11


je trouve oui. Et j'ai cru comprendre que l'auteure recevait en général de bonnes critiques au Québec


béné 18/09/2009 19:18

Ton enthousiasme fait plaisir!! Je me doutais bien que ce livre allait fortement te toucher quand tu en as parler!

Emeraude 19/09/2009 20:10


oui mais tu vois, comme je disais à Karine, ce n'est pas automatique puisque ma mère n'a pas aimé du tout