L'homme-dé, Luke Rhinehart

Publié le par Emeraude

Années 70 aux Etats-Unis. Luke Rhinehart, éminent psychiatre, marié, deux enfants, décide de jouer sa vie aux dés.
Est-il devenu fou ? A-t-il trouvé la foi ? Le fait d'inclure la "dé-thérapie" dans son cabinet est-il un exploit, une folie, une révolution ?
A-t-il inventé une façon de vivre ? Découvert le bonheur ? Le moi existentiel ? Est-il devenu Dieu ? Le Dé est-il Dieu ? La dé-vie est-elle une religion ?

Que de questions qui ne sont sûrement pas les seules que ce livre, soi-disant autobiographique, nous pose.
C'est un livre de remise en question. Pas sur soi, son petit moi quotidien et égoïste mais sur toute la vie en générale. Sachant que ce livre a été écrit aux Etats-Unis pendant une période ou le hippie, le peace and love et le sexe sans sida était à la mode.



Ce qui revient principalement au fur et à mesure des pages (écrites au hasard, en fonction de ce que le Dé à décidé (car Luke ne nous a pas tout écrit, le Dé ayant décidé de ne pas raconter ci ou ça...)) sont des leçons ou questionnements sur la psychologie et/ou psychiatrie, la schizophrénie et les personnalités multiples, la recherche du moi...
A côté de ça, la religion y est évidemment très importante. La religion du Dé, certes, mais la religion quand même. On y lit même des passages du Livre du Dé !
Et last but not least, le sexe... Les expériences sexuelles homosexueles, hétérosexuelles, tout seul ou à plus de deux, dans le noir, en plein jour, le viol, le meurtre, le sadomasochisme... tout est permis si c'est le Dé qui en a décidé ainsi !

Dit ainsi ça peut paraître malsain mais ça ne l'est pas du tout.
C'est un gros pavé de 534 pages qu'on lit avidemment sans se rendre compte qu'on est déjà à la page 490 au bout de 4 jours.
Un livre important je pense qu'on ne peut lire sans penser au moins une fois à essayer de jouer aux dés...

Commenter cet article

Lael 23/03/2009 08:04

comment on fait si on est pas trop psychanalyse et dés!! un roman qui me paraît néanmoins fort original

Emeraude 24/03/2009 22:55


si tu n'es ni trop psychanalyse ni trop dés, personne ne t'oblige à le lire ! c'est pourtant en effet assez original mais surtout très intéressant
!


Michel 22/03/2009 15:08

Dans mon cartable, j'ai toujours un dé, est ce grave ?

Emeraude 24/03/2009 22:56


seul le Dé pourra te donner la bonne réponse ! ;-)