Les piliers de la terre, Ken Follett

Publié le par Emeraude

Les piliers de la terre, c'est pour moi un livre exceptionnel.
C'est un livre culte dans ma famille.
Un livre de 1050 pages que j'ai lu pour la première fois quand j'avais 14 ans lors d'un voyage mémorable aux Etats-unis où je trouvais à plusieurs reprises dans les avions des personnes lisant ce même roman...
Un livre que j'ai relu par la suite, en VO, mais cette fois là ne me laisse aucun souvenir.

Un livre que je lis donc pour la troisième fois et que je conseille à tous.

Un livre sur l'histoire de Tom, le bâtisseur de cathédrale.
Je me souvenais de quelques bribes, une scène spécifiquement, mais je ne me souvenais pas pourquoi c'était aussi bien.

Tom est avec sa famille et cherche à les tenir en vie en essayant de trouver du travail quelque part, en tant que maçon.
Son rêve est de construire une cathédrale qui ira jusqu'au ciel.

Il y a Philip, un moine intelligent, modeste, prêt à aider son prochain toujours.

Il y a William, le méchant de l'histoire qu'on voudrait voir mourir dès les premières pages.

Il y Aliéna, la fille du comte qui perd tout et va devoir se débrouiller pour tenir la promesse qu'elle a faite à son père avant qu'il meure.

Il y a tout ça et tant d'autres choses encore !
Ce prologue qui prend son sens doucement au fur et à mesure qu'on tourne les pages.

Et ces 1050 pages, on ne peut s'empêcher de les tourner.
Parce qu'elles contiennent tout ce qu'on peut attendre d'un roman : des scènes choquantes, des passages bouleversants, de l'amour, de l'amitié, de la haine beaucoup, des trahisons, des complots, des guerres, des descriptions de cathédrale, de la religion... Tout ça au Moyen-âge !

C'est si loin, et pourtant, on se sent si proche de chacun des personnages qu'on verra naître et qu'on verra grandir, s'épanouir, se marier, sombrer dans la déchéance...
Parce qu'une cathédrale c'est long à bâtir, on suit Philip, Tom, Aliéna, William et tous ces autres dont je ne vous ai pas parlé tout au long de leur vie.
Et même si, à un moment donné, on a tendance à trouvé ça long, c'est un plaisir si dense que de replonger dans cette histoire qu'on en oublie très vite les quelques petites longueurs.

Heureusement, Ken Follett a fait vivre la descendance de tout ce petit monde dans "un monde sans fin" qui sort chez Robert Laffont fin octobre.
Mais l'avantage de lire en VO, c'est qu'on peut déjà s'y mettre! ;-)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 09/06/2009 12:55

Fantastique, l'un des meilleurs romans jamais lus. Follett n'a pas son pareil pour passionner le lecteur. Un livre extraordinaire.

Emeraude 20/06/2009 19:01


je ne peux pas te contredire, je l'ai lu 3 fois déjà ! mais ma dernière lecture de Ken Follett m'a un peu déçue...


nath 12/08/2008 07:19

Ah... Il y a la suite qui sort en octobre, youpiiii. J'avais adoré ce roman et c'est vrai que le nombre de pages ne se sent pas du tout. Ce livre est un pavé mais du bonheur en barre à lire... Hummmmmmmmmmmmmm

Emeraude 14/08/2008 22:08


"du bonheur en barre", c'est marrant j'aurai plutôt dit "du bonheur dans la poche!" ;-)


Kali 01/08/2008 14:25

J'ignorais pour le roman à venir en octobre! Merci pour cette info :-)

Emeraude 01/08/2008 22:31


je t'en prie! :-)


Karine 23/07/2008 04:20

Depuis que tu m'en as parlé (sur le parvis de Notre-Dame), j'ai grande envie de le lire... mais je vais le trouver en français vu que je ne l'ai qu'en VO et que j'ai peur d'en manquer des bouts!!! Bientôt bientôt!!

Emeraude 23/07/2008 08:10


c'est beau d'en avoir parlé su rle parvis de Notre-Dame !! ;-)


nicolas 21/07/2008 19:11

Ce Roman est captivant, et personne ne pourra s'empêcher de s'identifier à un des personnages, une épopée recommandée pour tous les amateurs de romans historiques

Emeraude 21/07/2008 19:42


pour moi, c'est une épopée recommandée pour tout le monde !!!