Le potentiel érotique de ma femme, David Foenkinos

Publié le par Emeraude

potentiel-erotique.jpg
Je crois que ne pas avoir lu David Foenkinos quand on a un blog littéraire, c'est un peu comme n'avoir jamais entendu parler de Mr Darcy...
Enfin, j'ai pu remédié à tout ça puisqu'on (mais qui???) m'a gentiment remis entre les mains (de force ? Non, je vous assure que j'ai demandé, curieuse comme je suis...) Le potentiel érotique de ma femme.

J'ai donc ouvert ce livre que je n'aurai jamais lu sans tout le buzz fait autour par vous savez qui. Et Caro[line] je te remercie car j'ai passé un excellent moment !

Hector est le héros du roman, qui fait une tentavie de suicide dès la première page. Hector est atteint de collectionnite aigue. Il collectionne entre autres :  "Les piques apéritif, les badges de campagne éléctorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les oeufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu" (4è de couverture)

Hector se rend compte de sa maladie et va décider de guérir. C'est là qu'il rencontre Brigitte, qu'il va tomber amoureux et qu'il va se marier.
Et qu'il n'est pas réellement guéri puisqu'il se mettera à collectionner les moments où sa femme lave les vitres.

Voilà encore un roman où j'ai ri, et ce dès la première page (Hector avait une tête de héros. On le sentait prêt [...] en cas de grande forme, à comprendre un film de David Lynch.)
Ce cher David Foenkinos a en effet un humour très décalé qui m'a valu d'apprécier ces moments un peu loufoques.

J'ai tout de même trouvé ça un peu long à démarrer, mais ça ne m'a pas empêché d'avoir envie de continuer. Heureusement quand même que Hector rencontre Brigitte, et que ce livre n'est pas que blagues sur blagues d'un auteur qui ne se prend pas au sérieux et qui cherche à nous faire rire.
J'ai tout de même apprécier les moments où le frère de Hector vient se confier à lui, et que quelques pages plus loin c'est à son beau-frère de faire de même.
Juste parce qu'il n'y a pas que de l'humour dans ce livre, mais aussi une petite leçon de philosophie de la vie, si je peux appeler ça ainsi.

Et je dois offrir une palme pour la fin qui est belle comme la fin d'un conte de fée, et qui me touche tout particulièrement.
Je ne dévoilerai pas la fin mais pour ceux qui ont lu ce livre, et qui me connaissent un tout petit peu, vous saurez pourquoi. ;-)
La fin (même si elle avait été au début ou au milieu d'ailleurs), fait que ce roman prend une autre valeur pour moi, un peu plus sentimentale disons. Même si, pour être franche, ce livre ne m'a fait que rire (et c'est déjà pas mal!)

Donc merci à Caro[line] de me l'avoir prêté (avec une jolie dédicace en plus!) Tu pourras m'en prêter d'autres !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucile 12/04/2009 17:42

Ca y est, je l'ai lu aussi! :) Mon avis est très proche du tien : j'ai vraiment aimé même si finalement ce livre ne m'a également "que" fait rire. A bientôt!

Emeraude 13/04/2009 11:00


Ca y est, tu as rejoins le fan club alors! ;-)


nath 12/08/2008 07:27

Ce roman est dans ma PAL...

Caroline 26/02/2008 17:56

Suite à ton article, j'ai lu ce roman et j'ai fait moi-même un article sur mon blog. ;)

D�moniac 18/11/2007 12:04

J'ai adoré ce livre !! Le titre ne m'inspirait pas, et une copine qui l'avait lu et pas aimé me l'a passé en disant un truc du genre "je te préviens, c'est pas terrible " Et dès les premières lignes je n'ai pas pu le lâcher. Ce bouquin est un petit bijou !
Comme quoi: ne jamais rester sur un à priori.

Emeraude 18/11/2007 19:56

En effet, il ne faut jamais rester sur un a priori ! Et puis, comme on dit, il faut de tout pour faire un monde ;-)

Joelle 16/11/2007 13:50

J'ai entendu parler de Mr Darcy (quand même !) mais je n'ai jamais lu David Foenkinos (et honnêtement, avant de fréquenter des blogs, je n'en avais jamais entendu parler, mais je ne suis pas une référence côté littérature française ! mdr !)

Emeraude 16/11/2007 14:08

Je te rassure, moi non plus je n'avais jamais entendu parler de Foenkinos avant d'aller sur les blogs ! La fan n°1 fait bien son job ;-)