Qui se souvient de David Foenkinos ?

Publié le par Emeraude

qui-se-souvient-.jpg Une chose est sûre, je crois que sur la blogosphère, personne n'a oublié David Foenkinos.
En tout cas, pas moi. Et je ne pense pas que ça arrive de si peu.

Après en avoir entendu parler dans tous les sens ici et (entre autres!), j'ai lu il y a quelques temps Le potentiel érotique de ma femme. Et j'ai vraiment beaucoup aimé, j'ai beaucoup ri, ce qui est assez rare dans mes lectures.

Et puis commençait, doucement, à fleurir des billets sur le dernier livre de cher Monsieur qu'on ne présente plus.

Ma curiosité s'est donc encore plus éveillée. Surtout que le thème me tentait beaucoup !
Comme vous le savez déjà sûrement, dans ce roman, David Foenkinos est un écrivain qui n'écrit plus depuis longtemps, un écrivain oublié qui, soudainement, va avoir une idée de roman géniale.
Seulement voilà, il va l'oublier.
Et il va donc tout mettre en oeuvre pour la retrouver.


C'est aussi simple que je vais l'écrire : j'ai adoré ce roman !
N'ayant lu qu'un seul David Foenkinos, je m'attendais un peu à la même chose, c'est à dire beaucoup d'humour décalé, avec une touche d'humanisme et de romantisme.
Et en fait pas du tout.
S'il y a bien quelques touches d'humour, elles sont beaucoup plus rares que dans Le potentiel érotique de ma femme.
J'ai beaucoup apprécié le cheminement du personnage, David, qui, s'il s'appelle comme l'auteur du roman, a une existence bien à lui.
Bon, je n'ai pas - encore - la chance de connaître le "vrai" David Foenkinos personnellement, mais j'ai bien senti que j'étais là face à un personnage de fiction, ayant certes quelques points commun avec son auteur (comme une passion assez incompréhensible à mes yeux pour la Suisse, et le fait qu'il joue de la guitare).

J'ai été vite attachée à ce David, que j'ai trouvé vraiment humain.
J'ai souri tout au long du roman, ri peut être une fois ou deux, mais en tout cas, j'ai passé une très belle soirée (et si j'écris cet article à 5h30 du matin, je n'ai pas pour autant passer la nuit avec lui !) en compagnie de David, de ses voisins, de son ex-femme Laurence, et même de la Suisse !

Très honnêtement, j'ai tout simplement trouver ce roman beau, touchant et humain.

PS : un grand merci à Stéphanie de me l'avoir prêté, avec une belle dédicace en plus !
PPS : et on ne dira jamais assez merci à Caro[line] de nous avoir fait découvrir son auteur chouchou !!!

Commenter cet article

Joelle 29/12/2007 18:24

Autant dire que depuis qu'on lit des billets élogieux sur cet auteur, ces titres sont déjà dans ma LAL depuis un moment :)

Emeraude 29/12/2007 23:30

A quand dans la PAL ? :-)

Mme patch 16/12/2007 21:45

Ca fait déjà un moment que je lorgne le potentiel érotique de ma femme....alors je vais lorgner celui-là aussi ;o))

Emeraude 17/12/2007 08:42

C'est bien de les lorgner, mais quand vas-tu les lire ?? ;-)

Plume 16/12/2007 18:39

Je crois que je vais acheter les deux, pour mon petit noel à moi. Merci de me décider. J'aime beaucoup tes critiques. Bonsoir, amitié

Emeraude 16/12/2007 20:04

Merci !! Et joyeux noël :-)

Thom 15/12/2007 17:33

Question purement rhétorique :

D'après vous, est-il plus simple de :

- trouver un article de Caro ne parlant pas de David

- trouver un article sur David ne parlant pas de Caro

(attention, y a un piège ;-))

Emeraude 15/12/2007 20:24

Je ne sais pas où est le piège mais j'adore la question !!! :-)

Lou 15/12/2007 14:31

je vais finir par craquer moi aussi :o)

Emeraude 15/12/2007 20:23

mais oui, craque, craque !!! :-)