L'abominable homme de Säffle, Sjöwall & Wahlöö

Publié le par Emeraude

Et voilà c'est reparti pour la 7è aventure de Martin Beck, mon flic suédois préféré ! Cette fois-ci, alors qu'il allait se coucher après une journée qui a duré plus de 24 heures, Martin Beck se retrouve devant le cadavre du comissaire Nyman, connu pour ses façons brutales, sa violence, sa vision ancienne école etc...

Ah la la !
Encore une fois, je me suis laissé totalement prendre par ce roman... Car oui, avant d'être un polar, l'oeuvre de ce couple d'auteur suédois est bel et bien un roman social. On retrouve tant de critiques sur la société suédoise en général et sur la police suédoise en particulier !
C'est très intéressant de voir à quel point pour ces auteurs, à l'époque, la police était inefficace...

D'ailleurs j'avoue avoir été déçue dans le premiers tiers du roman de retrouver encore et toujours cette critique. J'avais surtout envie de retrouver Martin Beck qui est maintenant divorcé (enfin!) et dont la fille de 19 ans est autonome dans un petit studio... Et pourtant, à part un dîner en tête à tête avec sa fille, les auteurs ne s'étendent pas du tout sur la personnalité du comissaire. M'éant habituée à la psychologie d'autres flics venus d'autres pays (Erlendur en Islande, Harry Hole en Norvège, Harry Bosch à Los Angeles...), je trouvais qu'il manquait quelque chose pour donner de l'épaisseur à ce titre là.

C'était sans compter sur la tournure qu'a pris l'enquête qui, contrairement aux précédentes, se déroule hyper rapidement. Les flics n'ont pas une minue de sommeil possible et avant même de trouver le coupable, celui ci est déjà sur le toit d'un immeuble en train de tirer sur tous les uniformes qui bougent...
Bref, autant dire que  je n'avais jamais lu un tel massacre sous la plume de Sjöwall & Wahlöö et que cette différence m'a vraiment plu.
Et puis la fin ne peut pas être une fin. Je veux dire que le prochaine tome doit reprendre la suite des évènements... Parce que... parce que plein de questions restent en suspens !

Mais la bonne nouvelle c'est que le tome 7 et le tome 8 sont parus en même temps. J'ai donc évidemment acheté les deux en même temps. Je vais donc de ce pas pouvoir lire la suite !!

PS : je viens de me rendre compe que j'avais raté un épisode : Meurtre au Savoy ! (je trouvais ça bizarre aussi d'avoir vu Martin divorcé sans qu'on m'ait prévenu (bien que ça ne m'ait pas étonnée ;-))) Tant pis, je continue sur ma lancée, je ne peux vraiment pas faire autrement !

Publié dans Littérature suédoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pyro 09/12/2014 13:05

C'est vrai que les dix romans mettant en scène Martin Beck ne sont pas tous d'un niveau égal, mais néanmoins cette série reste une excellente série qu'on ne peut que terminer une fois commencée.

alain 24/11/2009 22:10


Très longtemps que je n'ai pas lu ces auteurs.


Emeraude 27/11/2009 20:59


ils redeviennent à la mode !


Michel 24/11/2009 20:19


attention du devient une seriale lectrice !


Emeraude 27/11/2009 20:58


;-)


Mango 24/11/2009 13:59


Tu es vraiment accroc: j'aime bien! je note que toute cette série est à lire!


Emeraude 27/11/2009 20:58


Oui, j'aime beaucoup cette série !


mazel 24/11/2009 10:47


il semble bien qu'aujourd'hui je ne recontre que tentations sur la blogosphère littéraire,
bonne lecture et bonne journée


Emeraude 27/11/2009 20:58


ah oui il y a des jours comme ça où toute la blogosphère se ligue contre le reste de la blogosphère et devient hyper tentatrice!