Tous les noms, José Saramago

Publié le par Emeraude

Monsieur José est préposé aux écritures à l'état civil. Employé modèle, il a pour passion de collectionner les célébrités... coupures de journaux, images, archives concernant les célébrités nationales. Quand par hasard il se retrouve avec la fiche d'état civil d'une femme inconnue parmi ses célébrités, Monsieur José décide alors de partir à sa recherche....


Intro qui n'a rien à voir avec le livre en lui même :
Vous qui me lisez depuis un certain temps, vous connaissez mon amour pour José Saramago. Alors imaginez moi errant dans une librairie sans aucune intention d'acheter quoi que ce soit et tombant par hasard sur tout plein de titres de notre prix nobel portugais que je n'avais pas chez moi et que je n'avais d'ailleurs jamais vu nul part jusqu'à présent !
Pris d'une frénésie de "il me les faut tous", me voilà reparti avec 4 titres : La caverne, Tous les noms, Manuel de peinture et de calligraphie et Histoire du siège de Lisbonne.
Alors par lequel commencer ? Le dernier est bien tentant pour qui veut connaître un peu l'histoire du Portugal. Mais quand j'ai lu sur les 4è de couverture que "La caverne" et "Tous les noms" formaient une espèce de tryptique thématique avec l'aveuglement, je n'ai pas hésité une seconde.

Et j'ai donc ouvert "Tous les noms" pour suivre Monsieur José dans son enquête, dans la découverte de sa personnalité, dans ses questions existentielles propre à tout un chacun, dans ses conversations aves son plafond (j'adore !)

Bref. Autant vous dire que voilà un Saramago qui ne m'a pas déçue du tout !
Entre satire de la hiérarchie et de la bureaucratie, petite enquête policière, découverte de soi et des autres et questions philosophiques sur la place des morts dans la vie, "Tous les noms" est une réussite.

Evidemment le style de Saramago est toujours le même. Des phrases longues, pas de vrais dialogues, une touche d'humour (notammant dans les excellentes conversations avec son plafond) et si dans certains titres ce style peut être gênant ou lourd, ici il est juste exquis !

Commenter cet article

bookomaton 27/08/2009 10:29

Un Saramago lu il y a quelques années avec beaucoup de plaisir... Une ambiance qui m'a toujours collé à la peau depuis. Je me replongerais bien dedans tiens.

Un jeune auteur portugais à découvrir : José Luis Peixoto, traduit et publié chez Grasset.

Emeraude 27/08/2009 21:53


merci pour le nom du jeune auteur, je note !


kathel 03/08/2009 17:07

Exquis, c'est bien aussi mon souvenir... je serais bien tentée par "L'histoire du siège de Lisbonne" ensuite !

Emeraude 04/08/2009 08:23


Je crois que pour moi ça sera d'abord "la caverne", histoire de finir ce fameux tryptique ! :-)


Lilibook 03/08/2009 13:37

Je n'ai jamais lu cet auteur, et ce livre a l'air pas mal du tout.

Emeraude 04/08/2009 08:23


j'aime beaucoup Saramago à la base, je ne sais pas si je suis très objective mais... c'est génial !


Karine :) 03/08/2009 12:22

Une conversation avec le plafond... voilà un concept qui me plaît tout à fait!! Je pense que j'ai un ou deux livres de Samarago chez moi... que je vais lire avant, probablement. J'essaie de devenir raisonnable!!!

Emeraude 04/08/2009 08:22


j'aimerais bien savoir quel titre tu as chez toi !


béné 02/08/2009 16:16

Chère collègue, tu veux me faire perdre la tète! Je le lis dès que possible. Ça fait longtemps que ça me titille! ça a l'air génial!

Emeraude 04/08/2009 08:21


oui ça l'est !