Nous sommes éternels, Pierrette Fleutiaux

Publié le par Emeraude



Estelle raconte Dan, son frère. Estelle raconte son histoire, sa famille. Son père, Nicole sa mère qui danse dans un garage bleu, le docteur et aussi Tirésia, cette femme toujours vêtue de noir, voilée derrière des lunettes sombres. Tirésia qu'Estelle et son frère aimaient, comprenaient, attendaient...

Etrange, profond et puissant, ce roman dégage une force particulière.
Par son style d'abord. Par sa construction littéraire aussi, assez inhabituelle et qui donne un rythme et un ton aussi beau que le Bolero de Ravel sur lequel Nicole ne cesse de danser...
Et par son thème aussi, bien sûr...

Commenter cet article

Karine:) 29/06/2009 17:28

Ca veut dire que tu as aimé, ça??? Si c'est le cas, je suis vraiment contente parce que c'est la première fois que je rencontre quelqu'un qui réussit à finir ce roman, que j'adore, pour ma part :))

Emeraude 01/07/2009 09:03


Oui j'ai adoré !!! J'ai trouvé ça vraiment fort et poignant et très beau. Et ça m'étonne que tu me dises que personne n'ait réussi à le finir...
!