Le dernier des Weynfeldt, Martin Suter

Publié le par Emeraude


Adrian Weynfeldt est le dernier de sa lignée. Très riche héritier, expert en art, il mène une vie très routinière et donc assez grise (à mon goût en tout cas!). Sa rencontre avec Lorena, une jeune femme rousse qui lui rappelle son Amour perdue, va boulverser cette vie si routinière...

Un héros attachant. Des situations plutôt drôles. Un milieu assez particulier (l'art en Suisse dans la vie d'un homme plus que riche !). Une histoire d'amour. Du suspens. Tout devait faire de ce roman quelque chose de génial.

En tout cas c'est ce à quoi je m'attendais : un roman qui se dévore plus qu'il ne se lit. Un roman qu'on ne peut plus lacher tellement c'est "génial" !
Et c'est sûrement parce que j'en attendais beaucoup trop que je me suis passablement ennuyée.

Mais c'est vrai, je ne peux pas le nier car c'est une évidence : "Le dernier des Weynfeldt" est un roman plaisant. Et je dois avouer quand même m'être beaucoup attachée à ce cher Adrian. Mais c'est à peu près tout.


A vous de vous faire votre propre opinion donc !

Publié dans Littérature suisse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alpérine 27/03/2010 17:17


moi, j'ai trouvé l'histoire moyenne mais le livre très bien écrit, dans une langue très plaisante à lire,sans être d'un style ampoulé, j'ai d'ailleurs lu après tous les autres livres de cet
auteur... vive la langue française avec toutes ses richesses


Caroline 31/05/2009 19:22

Cet auteur m'a été recommandé par Antoine Laurain, qui l'aime beaucoup. Je pense que je vais plutôt noter le titre donné par Rosebud en commentaire que celui dont tu parles, car le thème m'attire beaucoup plus.

Emeraude 02/06/2009 22:19


Ah si Antoine Laurin l'aime beaucoup alors tu ne peux pas y échapper! ;-)


Rosebud 28/05/2009 20:12

J'aime beaucoup Martin Suter. J'attendais énormément de ce roman dont le "pitch",dans le monde de l'art m'attirait beaucoup. J'ai également été un peu déçu même si cela reste un bon livre. Le chef d'oeuvre de Suter reste son premier roman Small World, intrigue et découverte de la maladie d'Alzheimer.

Emeraude 29/05/2009 09:01


c'était la première fois que je lisais Martin Suter... si Small World tourne autour d'alzheimer, je vais peut être penser à le lire ! :-)


loulou 28/05/2009 19:57

je suis intriguée par ce roman, je le note !

Emeraude 29/05/2009 09:00


hâte de voir ce que tu vas en penser !