A dangerous fortune, Ken Follett

Publié le par Emeraude



En 1866, dans un collège en Angleterre se produit un terrible accident : Peter Middelton, 13 ans est mort noyé. D'autres garçons étaient présents à ce moment là : Hugh qui n'a rien vu, son cousin Edward qui sort héros de cette histoire disant qu'il a essayé de le sauver, son ami Micky Miranda et un autre garçon que personne n'a réellement vu.
Sept ans plus tard, Edward et Micky sont toujours aussi amis, Hugh est le vilain canard de la famille à la suite du suicide son père (causé par la faillite de sa banque le même jour que l'accident). L'un comme l'autre veulent prendre la tête de la banque familiale.

Je dois avouer être très partagée sur ce roman : tous les bons ingrédients des Piliers de la terre et de Un monde sans fin sont de nouveau réunis ici : des secrets à cacher, des complots, des vengeances, beaucoup de manipulation...
Tous les ingrédients font une très bonne recette, et même si l'époque et le milieu n'intéreese pas forcément tout le monde (le milieu de la banque en Angleterre au XIXè siècle n'est pas a priori ma tasse de thé), j'ai lu sans déplaisir et même avec avidité cette histoire riche en rebondissement.

Ce qui me déçoit, comme j'avais été un peu déçue pour Un monde sans fin, c'est qu'il n'y a rien de nouveau.

Alors évidemment, ça marche toujours aussi bien.

Mais c'est dommage que Ken Follett, un brillant raconteur d'histoires, ne puissent pas inventer de nouvelles recettes...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
je suis en trai de lire "le monde sans fin, je ne suis pas décu
c'est le même shéma que "les pilliers de la terre" mais cela ne me gène pas
je n'ai pas trouvé que la marque des windfield était pareille, j'ai beaucoup aimé ce roman, révélateur d'une bourgeoisie du XIX° siecle.
Répondre
E

l'époque et le milieu sont bien sûr très différent mais je trouve que le style narratif est exactement le même et c'est ça qui m'a déçue !


V
Ah ben ça alors ! je ne savais même pas qu'il y avait une suite à "Les piliers de la terre"! Je me le note pour plus tard.
J'ai lu il y a bien longtemps "La marque de Windfield". Cela fait partie des lectures estivales. C'est un roman très agréable à lire mais comme tu le dis si bien, rien de nouveau chez Ken Follet.
Répondre
E

la suite s'appelle "un monde sans fin" et est sorti en octobre dernier.


S
c'est un complot avec Tamara!! :)
même pas envie de le lire! Comment cela je ne suis pas crédible? :))
Répondre
E

on ne s'est même pas concertée figure toi ! :-)


N
Je l'ai découvert il y a peu avec Les Piliers de la terre, que j'ai adoré ! Mais vais-je tenter celui-ci ? Pas sûre...
Répondre
E

lis la suite des piliers de la terre, un monde sans fin. Ca te plaira, c'est sûr ! d'ailleurs celui pourrait aussi te plaire si tu as aimé les piliers de la
terre


T
C'est rigolo : je l'ai lu pour le Club des Théières et mon billet est programmé pour la fin de cette semaine ! :-)
J'ai davantage aimé que toi, en fait !
Répondre
E

oui j'avais vu quelque part tu le lisais, je m'étais dit aussi que c'était bien pour le Cdt. En fait c'est pas que je n'ai pas aimé, mais je suis vraiment déçue
que Ken Follett ne soit pas capable d'autre chose ! Sans ça, ça reste très bien !