Le royaume de Kensuké, Michaël Morpurgo

Publié le par Emeraude

Michaël et ses parents décident de partir faire un tour du monde à la voile. Un soir de tempête, le jeune Michaël tombe à la mer... Il va se retrouver avec sa chienne sur une île déserte... Comment faire pour survivre ? Qui est cet homme qui lui laisse à manger et à boire tous les matins mais qui lui interdit de faire du feu ou d'aller nager ?

J'avais découvert Morpurgo cet été avec Seul sur la mer immense et Le roi de la forêt des brumes. J'avais aimé les deux titres, et pour la plume de l'auteur et pour les thèmes abordés.

J'ai retrouvé ici cette plume extraordinaire... Comme je l'ai lu dans le Dictionnaire égoïste de la littérature française de Charles Dantzig (que j'ai acheté bien sûr et dont je lis des pages par ci par là et je me régale !), l'art d'un bon livre c'est qu'on ne sait jamais comment l'auteur a fait pour que ça soit bon... Effectivement. Morpurgo, du moins sa traductrice Diane Ménard, a l'art d'écrire et de décrire des faits et gestes, des moments, des pensées, des paysages qui donnent envie de pleurer à chaque ligne ou presque...

Quant à l'histoire elle même, elle rappelle bien sûr Robinson Crusoé ou encore Sa majesté des mouches, deux livres que je ne suis pas sûre d'avoir lu mais auxquels je n'ai pu m'empêcher de penser... seul sur une île déserte, un jeune garçon de 12 ans intelligent mais pas sûr d'être suffisamment débrouillard pour survivre...
Et puis il y a cet homme et c'est là une belle histoire d'amitié que Morpurgo nous offre.

En même temps c'est un livre très dur.
Les parents perdent leur travail. Michaël se retrouve seul (même si par miracle il retrouve sa chienne et son ballon porte bonheur...) et puis il y a la vie de Kensuké. La guerre, les morts, les tueurs des orangs-outans...

Finalement, ce roman soulève plein de questions intéressantes, notamment sur la société humaine. La fin est forcément joyeuse mais heureusement car ça reste un livre pour enfant à partir de 10 ans et je trouve que le contenu est suffisamment difficile pour laisser de l'espoir à ces jeunes lecteurs...

C'est désormais confirmé, après trois titres lus, Morpurgo est un auteur jeunesse que j'aime !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 22/01/2010 23:23


Excellent roman, passionnant et qui pose de grandes questions. Un pur régal, à mettre entre toutes les mains.


Hannibal le lecteur 29/07/2009 21:50

J'en ai entendu parler mais je ne l'ai pas lu (pour l'instant).
C'est un gros pavé en plus. Mais qui sait, peut-être pour les vacances ?

Emeraude 02/08/2009 12:55


Il ne faut pas s'arrêter à la taille de ce livre extraordinaire !!!!


Hannibal le lecteur 29/07/2009 14:19

Lu il y a longtemps mais j'en garde des souvenirs impérissables. Un des seuls livres à m'avoir fait pleurer à chaudes larmes.
J'ai eu la chance de rencontrer ce grand monsieur de la littérature jeunesse il y a quelques semaines et je me suis bien sûr fait dédicacer celui-ci, ainsi que Cheval de guerre, qu'il m'a conseillé.
Je lirai ce dernier un de ces quatre mais pas de doute, Le royaume de Kensuké est un des meilleurs livres qu'il m'ait été donné de lire.

Emeraude 29/07/2009 20:59


c'était effectivement très bien et ce monsieur est en effet un grand de la littérature jeunesse. Et si j'en garde un très bon souvenir et que je le conseillerai
facilement à n'importe qui, je n'airai pas comme toi jusqu'à dire que c'est un des meilleurs livres qu'il m'ait été donné de lire ! (et si tu veux une liste je pense par exemple à "là où les tigres
sont chez eux!")


Karine :) 23/01/2009 19:12

J'ai "au pays de mes histoires" chez moi, depuis une éternité... il va falloir que je me décide à l'ouvrir pour découvrir cette plume!

Emeraude 25/01/2009 20:41


oui, ça pourrait être une bonne idée !:-)


BelleSahi 22/01/2009 13:11

Un vrai conteur ce Morpurgo. J'aime beaucoup aussi !

Emeraude 25/01/2009 20:40


je n'ai pas encore lu un seul avis négatif !