L'homme qui plantait des arbres, Jean Giono

Publié le par Emeraude

En ce début d'année, j'ai décidé de me replonger un peu dans la littérature jeunesse. Et autant commencer par un livre qui s'édite à la fois en adulte et en jeunesse, n'est ce pas ? ;-)

La 4è de couverture de chez nrf nous dit que le Reader's Digest a demandé à l'écrivain d'écrire sa rencontre avec la personne la plus extraordinaire qu'il ait jamais rencontré... et lorsque le récit fut envoyé, publié et apprécié, le Reader's Digest s'est rendu compte que les personnages les plus extraordinaires que Giono ait pu rencontré sortaient forcément de son imagination...

J'ai trouvé cette 4è de couverture vraiment très chouette. Elle nous raconte une anecdote mais rien du livre. Et pourtant, elle donne envie.

Mais c'est en édition Folio Cadet que je l'ai lu. Au début j'ai trouvé que le texte était peut-être difficile pour des enfants de 8 ans. Mais j'ai vite oublié cela pour me laisser emporter par ce magnifique texte...

Un homme se promène dans la montagne dans un endroit isolé, en ruine où il n'arrive pas à trouver une goutte d'eau. La nature est partout. Et il rencontre par hasard cet homme qui s'est retiré du monde et qui plante des arbres partout, tout le temps. Des arbres qui vont devenir une forêt.
Le temps passe, les guerres éclatent mais l'homme s'en moque. Il est retranché du monde et il continue à planter chênes, érables et hêtres...
Grâce à lui, directement ou indirectement, ces villages en ruine vont reprendre vie...

Je n'avais jamais lu de Jean Giono (oui je sais, honte à moi...) et je lui ai trouvé une plume magnifique... et simple. Bien sûr la nature est omniprésente, ce qui ne me plaît pas forcément d'ailleurs mais L'homme qui plantait des arbres est une belle histoire, un bel exemple de générosité !

Commenter cet article

Pellet 08/02/2009 16:41

Cette nouvelle à laquelle Giono tenait tant avait une intention didactique pour tous de 8 à 88ans.Elle concerne donc aussi bien les enfants de primaire que les adolescents de collège,de lycées, ou les adultes.Les éditions scolaires devraient y penser!

Emeraude 09/02/2009 09:05


peut être... en tout cas il se vend assez bien dans cette collection pour enfant !


Pellet 08/02/2009 16:22

Il est très édifiant que cette nouvelle ait été traduite dans treize langues, diffusée aux Etats-Unis ...mais qu'en France, elle soit si peu connue...Les manuels de littérature de notre pays l'ignorent, un peu d'ailleurs comme cet épisode des moutons de Panurge de Rabelais...Le panurgisme ambiant, bien de chez nous, ferait-il une exception pour l'écologie?

Caro[line] 21/01/2009 20:10

J'ai découvert Giono avec ce court roman et j'avais énormément aimé. Comme toi, j'avais été conquise par la plume de Giono. Depuis certains de ses livres ont rejoint ma PAL mais je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de les lire...

Emeraude 25/01/2009 20:40


tu as lesquels ? Je pourrais peut être t'en emprunter ?


Anne 14/01/2009 22:20

J’avais aussi été très sensible à cette nouvelle.
On peut la lire ici :
http://www.perso.ch/arboretum/pla.htm

Emeraude 17/01/2009 10:59


l'intro par Giono est très intéressante !


alain 14/01/2009 21:19

C'est magnifique. Il y a un très beau livre pour mieux connaitre Giono : "Pour saluer Giono" par Pierre Magnan

Emeraude 17/01/2009 10:57


j'essaierai aussi de lire d'autres titres mais je note la référence. Merci !