Train d'enfer pour Ange rouge, Franck Thilliez

Publié le par Emeraude

Frank Sharko est commisaire de police à la criminielle de Paris. Alors que sa femme a disparu depusi 6 mois, il doit aller enquêter sur le meurtre d'une femme retrouvée dans des circonstances atroces et supposées artistiques...

J'ouvrais là mon premier Thilliez et je n'ai pas été déçue.
Même si pendant une grande partie je ne me disais qu'une seule chose : c'est horrible.

Parce que oui, âme sensible se retenir, les images, les meurtres, les idées, les milieux décrits ici sont tous plus morbides, sombres, et incompréhensibles les uns que les autres.
Mais c'est aussi ce qui fait la force de ce thriller. Même si le premier adjectif qui me vient en tête et qui ne veut pas partir reste le même : Horrible !
Mais c'est bien, je dirai même vraiment bien.
Parce que bien écrit, déjà.
On sent que l'auteur maîtrise son sujet aussi.
Et bien parce que Sharko, le personnage principal, et les personnages qui gravitent autour de lui, notamment Elizabeth Williams, expert en psychologie criminelle sont très intéressants.
Je ne dirai pas attachant, non. Sharko a tout d'un comissaire de police qui en a trop vu et qui casserait la gueule au premier venu. Il a tout du comissaire qui va malgré les interdictions aller chercher des indices. Il a un côté cliché et pourtant, il y a un petit quelque chose qui fait qu'on a plaisir à suivre l'évolution de ses pensées...

Et puis, aussi bizarre que cela puisse paraître, ce que j'ai le plus apprécié, c'est le fait d'avoir petit à petit deviné qui était le tueur.
Je suis du genre plutôt naïve et je ne devine pratiquement jamais rien. Pourtant, depuis quelque temps, ça arrive un peu plus. Peut-être qu'à force de lire du polar, mon cerveau s'adapte ;-)
Mais là, c'est différent. Je n'ai pas deviné. J'ai vu les indices laissées par l'auteur. Une tournure de phrase, des points de suspension, une phrase sur untel qui semble bien s'insérer dans le paragraphe mais qui, quand on y réfléchit, n'a rien à faire là...

Bref, sans non plus avoir un énorme coup de coeur, j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce Thilliez. Et puisqu'on me dit que c'est le pire au niveau des atrocités, je me ferai un plaisir de lire les autres (parce qu'il ne faut pas exagérer, si les autres étaient pires, je me contenterais de celui là!)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 11/11/2008 18:42

Je reconnais, grâce à la couverture, ce livre qui est dans ma PAL :) Mais je sais que j'en ai d'autres de cet auteur !

Emeraude 12/11/2008 19:51


heureusement que tu as une mémoire visuelle !


valdebaz 25/10/2008 16:28

presque comme Alain qui me devance d'un titre (le dernier évidemment que j'ai aperçu en librairie) : j'adhère même si l'ambiance est très noire !

Emeraude 25/10/2008 20:08


je pense que je vais aimer les autres aussi !


pom' 21/10/2008 08:29

"ah bon ? Mais pourquoi donc ? "

trop de scènes d'horreur à répétition et l'impression de ne pas avancer; il y a des moments très réussis mais d'autres lourds, mon avis complet sur mon blog.

Emeraude 21/10/2008 09:08


eh bien j'irai voir !


Tamara 20/10/2008 13:50

Jamais lu cet auteur, il faudra que je tente (même pas peur !) ;-)

Emeraude 21/10/2008 09:13


si ça te fait même pas peur, je peux te le prêter !


Brize 20/10/2008 09:07

Oui, "Mémoire fantôme" (récemment) que j'ai bien aimé, mais compte tenu des commentaires lus sur les autres romans de l'auteur, je crois que celui-ci est un des plus "soft".

Emeraude 21/10/2008 09:14


il n'en a écrit que 4 ou 5 je crois (enfin pas une tonne) donc je pense les lire tous