Maintenant, c'est ma vie. Meg Rosoff

Publié le par Emeraude



Daisy est une jeune ado américaine. Anorexique, incapable de supporter sa belle-mère enceinte, elle est envoyé vivre chez ses cousins qu'elle connaît à peine, de l'autre côté de l'océan, en Angleterre.

Ses cousins, assez nombreux, vivent plus ou moins seuls, leur mère étant sans cesse à l'étranger pour son travail.
Daisy va vite apprécier leur présence et découvrir tout un tas de choses...

Ce voyage va changer sa vie.
La guerre va éclater.
Elle va découvrir l'amour.
Elle va devoir être responsable de quelqu'un d'autre.
Elle va apprendre à manger parce que sans ça, elle mourra réellement de faim.

Cette maison dans la campagne, cette guerre, ces enfants ayant chacun leur touche de magie va permettre à Daisy de devenir adulte.

Ce premier roman jeunesse est un roman vraiment très fort qui soulève tout un tas de sujet, certains plus voyant que d'autres.
La guerre, bien sûr, mais surtout le fait que, malgré toutes les guerres et les atrocités passées et connues, l'homme peut vite sombrer en cas de crise.
L'amour est omniprésent aussi. L'amour amoureux grâce à Edmond, ce cousin qui aurait le don de deviner les pensées. Mais aussi et simplement l'amour de la famille, avec les autres cousins. La petite qui semble connaître la nature sur le bout des doigts, le frère jumeau d'Edmond qui semble capable de soigner n'importe quel animal de n'importe quelle maladie avec une simple caresse, et qui ne dit jamais un mot. Et puis Osbert, l'aîné, 17 ans, sur qui repose la responsabilité de la famille...
L'anorexie est aussi un thème récurrent, jamais mentionné tel quel, mais plus que suggéré.
Et avec tout ça, la volonté de vivre.

Une once de magie, une adolescente new-yorkaise fraîchement débarquée dans la campagne anglaise, une famille extra-ordinaire, une guerre incompréhensible mais destructrice... tous ces ingrédients pour un roman jeunesse qui bouscule !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hannibal le lecteur 29/07/2009 14:30

Ma petite sœur m'a conseillé ce roman que j'ai eu des réticences à ouvrir (le titre culcul, les petits papillons,...). Elle a bien fait d'insister, c'est une vraie réussite.

Emeraude 29/07/2009 21:01


en effet, car ça n'a rien de culcul ! En plus je trouve la couverture très belle!


lael 05/10/2008 16:25

je le note, pour ce qui est des romans jeunesse, soit sure que la collection wiz d'albin michel est une valeur sure!

Emeraude 05/10/2008 22:56


j'ai bien l'impression, en effet!


choupynette 05/10/2008 12:02

je me le demande!!! surtout maintenant que je me mets à lire des romans jeunesse! (tu m'aurais dit ça y' un an... O_o!!);D

Emeraude 05/10/2008 22:56


oh tu sais, moi aussi il y a un an je pensais ne jamais touché à la jeunesse!


Ori 05/10/2008 11:56

Merci, merci, je vais aller voir ça à La Fnac.

Emeraude 05/10/2008 22:57


mouais, penses aussi aux librairies indépendantes, il y en a plein sur Paris! ;-)


La Nymphette 05/10/2008 11:28

Et cette couverture... Tout un poëme!

Emeraude 05/10/2008 22:57


comme tu le dis si bien!