Bad city Blues, Tim Willocks

Publié le par Emeraude


Dans ce polar underground très noir et très violent il y a deux frères, Luther et Eugène Grimes. Deux frères ennemis. Entre eux il y a une femme Callie, ex-prostituée, femme d'un pasteur complètement fou. Il y a un flic corrompu, Clarence Jefferson. Et il y a l'argent d'un braquage de banque ayant eu lieu plus de 6 mois auparavant.

Il y a surtout plein de violence psychologique, une ambiance à faire mal aux tripes.
Il y a une rage au fond de notre héros, Eugène Cicéro Grimes, qui va essayer de la canaliser. Un héros médecin, qui va soigner les camés et les pauvres sans leur envoyer de factures. Qui va vivre dans une ancienne caserne de pompier dans un quartier mal famé, par choix.

Et puis il y a ce flic, Clarence Jefferson, qui a des airs du Joker dans le dernier Batman.
Car oui, pour ceux qui ont vu le dernier Batman, ce polar m'y a beaucoup fait penser. Dans le sens où il y a deux hommes ennemis : un flic et le héros, si l'on peut considérer qu'il est un héros.
Ils sont pareils au fond d'eux, ils ont une violence dans leur tripes que chacun va faire exploser à sa manière. Deux hommes ennemis qui vont chercher à communiquer, qui vont essayer de s'en sortir grâce à cette violence que Clarence Jefferson surnomme 'Bad City'
Et surtout, si Bad City Blues a des airs de Batman, The Dark Knight c'est pour toute cette psychologie, pour tout ce fond sans violence physique mais qui, pourtant, va vous donner des airs de maux de ventre.

Et malgré toute cette violence, il y a quelques lueurs d'espoir, comme Callie, cette femme qui en a bavé et à laquelle on s'attache malgré ce qu'elle fait.

Et si toute la fin se passe sous cet orage, sous cette tempête, sous un rideau de pluie, de vent, de boue, sous cette rafale de gens tués, on se dit que c'est bon de prendre une telle claque.

Commenter cet article

choupynette 05/10/2008 12:01

ouais, j'ai eu chaud!!!! ;D

Emeraude 05/10/2008 22:57


;-)


Michel 03/10/2008 19:23

Violence et polar... souvent la qualité d'un polar est proportionnel aux litres de sang... pas pour moi !
C'est pour cela que je ne lis pas de thriller ! cela me parait loin de la réalité ! combien de sérial killer par an et combien dans les polars ??

Emeraude 05/10/2008 10:57


c'est sûr que ce polar là est loin de notre réalité. Mais je suis sûre que quelque part dans le monde, ça n'en est pas loin...


choupynette 03/10/2008 14:14

ah ben non, pas forcément.. mais bon... des fois le masochisme... ;o))) (mais seuleemnt en littérature!)

Emeraude 05/10/2008 10:58


;-) tu t'en sors bien! ;-)


Yohan 02/10/2008 21:57

Je n'oublie pas que tu me l'as envoyé lors du swap Noir c'est noir (c'est le seul des trois que je n'ai pas encore lu ;-).

Mais ce que tu en dis semble confirmer ce ue tu m'avais annoncé... et n'est pas pour me déplaire !

Emeraude 03/10/2008 09:13


Tu sais que moi aussi, en le lisant, je me suis dit "je l'ai envoyé à Yohan, je ne savais pas du tout ce que c'était..." La personne qui me l'avait conseillé à
l'époque est la même qui me l'a ramené à la maison en me disant "tiens, je t'ai apporté Bad City Blues" ;-)


In Cold Blog 02/10/2008 10:11

Ça me semble plutôt fait pour moi, je note :)

Emeraude 03/10/2008 09:14


ouf, ça tente quand même quelqu'un!