Le cercle du phénix, Carolyn Grey

Publié le par Emeraude

Il serait bien complexe, pour moi, de faire un digne résumé de ce roman. Je pourrais me contenter de recopier la 4è de couverture mais, et ne me demandez pas pourquoi, je rechigne assez à faire ça.

C'est l'histoire de Cassandra Jamiston qui se retrouve, un peu par hasard, pris dans le cercle de la recherche de la pierre philosphale. Ses amis proches et d'autres, vont être entraîner à ses côtés dans la quête de cette fameuse pierre censé amener la richesse et l'immortalité à qui la possède.
Mais bien sûr, le Cercle du Phénix, organisation dangereuse, est aussi à la quête de cette pierre magique.
Cassandra, Andrew, sa soeur Megan, Julian et Jérémy vont alors devoir risquer leur vie pour récupérer cette pierre...

Bon j'espère que mon résumé est suffisamment clair.

Autant être honnête, avant d'emprunter ce roman à Chiffonnette (que je remercie au passage), j'ai longuement hésité.
Pourquoi ?
J'ai beau connaître l'auteure, un peu en tout cas, le sujet ne m'attirait pas des masses.

Mais ma curiosité a pris le dessus.
J'ai lu les deux premières pages. Je me suis dit 'c'est quand même très bien écrit".
Un José Saramago m'a tendu les bras.
J'ai laissé le marque page Komikku à sa place.
Et j'ai repris l'aventure là où je l'avais laissé, c'est à dire pas bien loin.

Et pendant les 150 premières pages je me suis réellement demandé si j'allais continuer. Toujours autant admirative devant la plume de Carolyn Grey, le sujet ne m'intéressait toujours pas.
J'étais tout de même impressionnée aussi par le nombre de détails sur l'alchimie qu'elle nous a fournit (parce que tout de même, la pierre philosophale est un sujet qu'on retrouve aisément dans la fiction mais là, je dois avouer que le sujet est mené de façon très pointu).
Alors j'ai continué.

Et puis j'ai été pris au jeu au bout de ces 150 premières pages hésitantes.
L'alchimie étant présente en fond seulement, j'ai apprécié la vie de ces personnages dans ce manoir en Angleterre. J'ai apprécié leur virée, prêt chacun à leur manière, à risquer leur vie pour sauver celle des autres, ou simplement pour atteindre le but recherché.
J'ai aimé les voir évoluer de un pour soi à un tous pour un. Ou presque...

Les rebondissements sont assez inattendus (même si je suis en général de toute façon assez nulle pour deviner quoi que ce soit), et je dois dire que certains de ces rebondissements m'ont vraiment plus.
J'ai trouvé la personnalité d'Angelia très intéressante...

Mon verdict est simple : bien ficelé, bien écrit, des personnages à la psychologie très différente et tout aussi intéressant les uns des autres. Bref, pas mal du tout !
Une suite se laisserait donc lire avec plaisir :-)

Et puisqu'il faut répondre à cette question, mon coeur penche sans hésiter pour Julian...

Commenter cet article

maijo 07/08/2008 21:29

Il est noté depuis un bon moment déjà! Tu me fais encore plus envie.

Emeraude 10/08/2008 21:38


j'en suis ravie


chiffonnette 05/08/2008 21:12

Hé hé hé! Toi aussi tu t'es faite avoir!!! Ceci dit, j'aime bien ausi Nicholas...

Emeraude 06/08/2008 19:44


eh oui, je me suis fait avoir. Mais je n'ai pas tant aimé Nicholas que ça !


hydormiel 05/08/2008 13:14

C'est clair que je reviens. Déjà je serais pour le pique nique.

Emeraude 06/08/2008 19:44


chouette :-)


hydormiel 04/08/2008 15:42

Il ne me reste plus qu'à me le procurer.

Emeraude 04/08/2008 23:12


ça ne devrait pas être trop difficile, surtout si tu reviens au club des théières!


Aurore 03/08/2008 17:19

Ca a l'air plutôt sympathique, tout ça ! Hop, un titre en plus sur une liste déjà très looooooongue !

Emeraude 03/08/2008 21:03


si ça peut te rassurer, nous avons tous et toutes des listes très longues !