La caverne des idées, José Carlos Somoza

Publié le par Emeraude


Tramaque est retrouvé mort dans les rues d'Athènes. Son mentor à l'Académie, Diagoras est persuadée que cette mort cache quelque chose. Il engage alors Héraclès, un Déchiffreur d'énigmes.
A eux deux, ils vont essayer de découvrir la Vérité...
Cet ouvrage a été écrit en grèce par un auteur anonyme il y a des milliers d'années et on lit en fait ici la traduction, du Traducteur donc, un homme dont on ne connaîtra jamais le nom, qui fait ses commentaires en note de bas de page et qui va chercher, lui aussi, la Vérité qui se cache derrière ce texte...

C'est absolument génial !
Il y a tellement de choses dans ce roman. Le simple fait de suivre deux histoires en même temps sans qu'on se perde est extraordinaire. On a autant envie de savoir ce qui est arrivé à Tramaque et comment Héraclès et Diagoras vont parvenir à résoudre leur enigmes que de savoir ce qui se cache derrière ce texte que le Traducteur traduit.
Parce que d'après le traducteur, cette oeuvre détient une clé très importante... et trouver cette clé, savoir ce que veut dire ce texte va le conduire jusqu'à la folie...

Et si vous voulez aussi savoir la Vérité, si vous voulez avoir à la fois un roman policier, un texte philosophique, mais aussi comment un homme d'aujourd'hui peut vite tourner à l'obsession pour sombrer dans la folie, alors vous avez là votre mine d'or.

J'ai vraiment été étonnée par ce texte parce qu'il est vraiment très riche et qu'on se prend tout de suite au jeu des notes de bas de page (moi qui ai horreur de ça d'habitude!)
Et ce roman détient bien une clé ou une Vérité... Et si vous voulez savoir laquelle, lisez-le sans hésiter mais ne lisez surtout pas la 4è de couverture parce que nos chers amis de chez Babel ont dédicé de nous livrer la solution avant même d'avoir ouvert le livre... Quel dommage !

Publié dans Littérature espagnole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 13/07/2008 20:14

C'est nul quand tout est dit dans la 4ème de couv ! Pourquoi font-ils ça ??? Mais en attendant, je ne suis quand même pas très sûre d'être tentée par ce livre ... ou alors en emprunt à la biblio :)

Emeraude 14/07/2008 20:35


ca doit quand même être très dur d'écrire des 4è de couverture ! (suffit d'aller faire un tour sur le blog de books and the city pour s'en apercevoir!
;-))


Roooxane 03/07/2008 12:18

un polar anthique! oh oh

et ils sont pas un peu cons chez Babel?

Emeraude 04/07/2008 10:46


je n'irai pas jusque là, mais c'est vrai que ça peut un peu gacher le plaisir de la lecture du polar


pom' 02/07/2008 17:40

il faut que je le découvre, j'ai bien aimé "la dame N°13"

Emeraude 04/07/2008 10:46


quant à moi, il faut que je découvre les autres titres


Florinette 02/07/2008 12:43

Du même auteur, j'avais tellement aimé "Clara et la pénombre" que je m'empresse de noter celui-ci !! :-))

Emeraude 04/07/2008 10:47


et moi je note Clara et la pénombre alors!


Lucile 30/06/2008 11:39

Quel enthousiasme! Ma curiosité est piquée, ce titre rejoint ma LAL... :D

Emeraude 01/07/2008 08:33


très bien! :-)