Noirs complots sur Bruxelles, Nicodème et Lefèvre

Publié le par Emeraude

Olivia et Jonathan sont frères et soeurs. Leur père est écossais et travaille toujours sur des chantiers à l'autre bout du monde. Leur mère est correctrice.
Apparemment, ils ont l'habitude de parcourir le monde, du moins l'europe le temps d'un week end. Et si j'en crois les allusions aux volumes précédents, de nombreuseus mésaventures leur arrivent à chaque fois et les obligent à "mener l'enquête".

Cette fois, direction Bruxelles pendant que Papa est à Dubaï et maman retenu à Paris. Elle les rejoindra le soir même.
Sauf que pendant la journée, Jonathan croise sa mère accompagnée de deux hommes bizarres dans les rues de Bruxelles...
Y aurait-il un complot quelque part ?
Et pourquoi est-elle bizarre comme ça ?
Pourquoi leur mère ment à ses enfants ?
Pourquoi s'est-elle fait volé son sac ?

Dis comme ça, ce petit polar jeunesse recèle de mystère. Et c'est vrai. Sauf que je crois que je ne dois pas être très enclin à la jeunesse...
C'est trop gentil...

Si j'ai bien aimé la forme, une sorte de journal tenu par le frère et la soeur, j'ai beaucoup moins aimé le fond, et surtout les explications de toutes ces choses mystérieuses...
Ca ne m'a pas paru assez fort, mais je n'ai peut être pas encore l'habitude de lire de la jeunesse et donc je n'adpate peut être pas mes attentes en fonction.

En tout cas, la narration se passe à la fois du point de vue de Olive ou Jon, la grande soeur et le frère, dans leur logbook et à la fois d'un point de vue extérieur, un narrateur omniscient donc.
Lorqu'il s'agit du logbook, les pages sont grisées et il y a des dessins de spirales au milieu des reliures. Ce qui donne donc l'impression de lire réllement un cahier.
C'est assez amusant.
Jon ayant des parents de culture différentes s'est inventé un langage qui mélange les deux langes maternelles de ses parents et c'est drôle aussi.

A la fin du roman, il y a des explications sur les spécialités culinaires de Bruxelles avec des recettes et une espèce de dictionnaire de la langue inventée et souvent utilisée par le héros.

C'est conseillé à partir de 10 ans et je suis sûre que lu à cet âge là, j'aurai vraiment adoré !!
Je le conseillerai volontiers mais j'ai plus de mal à accrocher pour moi.

Commenter cet article

Yohan 13/06/2008 23:06

Deux critiques pour le prix d'une ! Voilà qui est original !!!
Je n'ai pas non plus l'habitude de lire des romans jeunesse, meme si j'ai déjà eu l'occasion d'en choper dns la bibliothèque professionnelle de ma compagne !

Emeraude 15/06/2008 11:15


il me semblait avoir rétréci ma critique à une seule !


Karine 13/06/2008 13:07

Je crois que j'ai du mal à m'adapter aux "polars jeunesse" moi aussi... je vais donc passer mon tour pour celui-ci.

Emeraude 15/06/2008 11:16


je compte bien en essayer encore quelques uns... mais après tout celui est très bien pour les enfants de 10 à 14 ans je pense!


Goelen 13/06/2008 11:40

ton texte est doublé dis donc!

Emeraude 13/06/2008 23:05


merci d'avoir remarqué ! erreur réparée :-)