Le poète, Michael Connelly

Publié le par Emeraude

 Comme souvent, j'ai ouvert ce livre sans trop savoir de quoi ça parlait. On me l'a conseillé plus d'une fois, et j'avais moi même envie de le lire depuis plusieurs mois.
Alors imaginez un peu ma réaction quand, après une lecture déjà très forte, je découvre dès les premières pages un héros, Jack McEvoy, journaliste, qui apprend la mort de son frère jumeau...

Evidemment, j'ai tout de suite été complètement happée. Evidemment, le début de ce polar fut vraiment très très fort pour moi. J'en aurai pleuré presque.

Mais petit à petit, le fait que ce soit la mort d'un frère jumeau qui démarre toute cette enquête, toute cette histoire, s'oublie un peu.
On est là pour comprendre ce suicide, si suicide il y a...
Et c'est vraiment génial !

Surtout que de temps à autre, on découvre dans un chapitre un autre personnage, Gladden, qui n'a rien à voir avec le journaliste et les agents du FBI. Et on comprend assez vite que c'est vers lui que le FBI et Jack doivent se diriger. C'est donc très intéressant de voir le déroulement de l'enquête, de voir comment ils vont arriver jusqu'à lui et de voir comment lui évolue pendant ce temps là.
Parce qu'on ne sait rien finalement.

Ce policier est donc absolument génial. (je sais, je l'ai déjà dit !) Vous vous dites déjà ça au moment où on pense que tout est résolu. Mais il reste encore bien 200 pages à lire. Et alors, que peut-il bien se passer pendant tout ce temps là ?
Eh bien tout plein de rebondissements, tout plein de questions qui resteront parfois sans réponses, tout un aspect psychologique et psychopathologique qui me fait toujours adorer ce genre qu'est le policier.

On m'avait dit que ce titre était le meilleur de Michael Connelly. N'ayant lu que Echo Park que j'ai trouvé bien mais sans plus, je veux bien le croire !

Commenter cet article

Thom 14/05/2008 12:21

Effectivement, un grand livre. Le meilleur de Connelly ? Hum...son tout premier ("Les égouts de L.A.") est assez exceptionnel aussi. Il y en a d'autres en revanche qui sont assez passables...

Emeraude 15/05/2008 09:50


je compte bien en lire d'autre, alors un jour je verrai bien si les égoûts de LA sont si exceptionnels que ça! ;-)


Manu 11/05/2008 11:54

Bonjour Emeraude,

Je n'ai jamais rien lu de Michael Connely mais tu me donnes envie de lire celui-ci. Je note dans ma très longue LAL.

Emeraude 11/05/2008 22:16


eh eh, nous avons tous des très longues LAL qui ne font que s'allonger!!! ;-)


kathel 09/05/2008 19:31

J'ai beaucoup aimé "Le poète" et aussi "L'envol des anges", j'ai apprécié tous les autres que j'ai lus, à un degré un peu moindre...

Emeraude 10/05/2008 08:31


tu confirmes donc les dires de tout le monde ! parait-il qu'il faut ensuite lire "los angeles river"...


Ys 09/05/2008 15:10

Bon, comme je n'ai jamais lu cet auteur, je le note, même si...

Emeraude 11/05/2008 22:16


même si quoi ?


florinette 09/05/2008 12:20

Je n'avais qu'Echo Park de noté, mais tu me donnes beaucoup plus envie de découvrir cet auteur avec celui-ci !!
Bon week-end Emeraude !

Emeraude 11/05/2008 22:15


ayant lu les deux, s'il faut en lire un seul, c'est "le poète".