Bord de mer, Véronique Olmi

Publié le par Emeraude


Une mère veut emmener voir ses deux garçons, Kevin, 5 ans et Stan, 9 ans, voir la mer.
Le voyage à la mer est censé être un beau souvenir pour ces deux garçons et leur maman qui les élève seule.
Mais il pleut sans cesse, l'hôtel est un peu miteux et leur chambre est au 6é étage sans ascenseur, dans un couloir marron.

Voilà un roman bien glauque!
Pour une fois, j'ai assez vite deviné la raison pour laquelle cette maman veut emmener ses enfants voir la mer. J'ai assez vite compris le but de ce voyage.
Et si j'ai été choquée au début par l'écriture, parce que la narratrice écrit comme elle parle (en oubliant souvent les négations), j'ai assez vite oublié cette forme pour me plonger sur le fond et essayer de comprendre cette maman.
Essayer de tenir la main à Kevin et à Stan à qui j'aurai aimé faire prendre en bain et faire faire des tonnes de tour de manège.

Finalement, j'ai un sentiment assez mitigé par rapport à ce court roman.
Le seul mot qui me vient c'est glauque.
Mais c'est bien.
J'ai compris cette mère sans vraiment la comprendre. Mais je me pose encore la question. J'aurai aimé la connaître plus, connaître son passé pour avoir les réponses.
Mais finalement, c'est peut être le flou qui rend ce roman tout de même assez fort. Cependant je ne peux m'empêcher de penser qu'il manque quelque chose, de l'épaisseur peut être à ce roman, enfin, à cette maman surtout. Afin de la comprendre, à nouveau.
Ceci étant dit, la fin est tellement atroce, pour elle, que j'en ai failli jeter le livre par terre.


Merci donc à Tamara de me l'avoir prêté !



Commenter cet article

Lou 01/05/2008 13:25

L'histoire me tente aussi mais vu ce que tu dis sur le style je pense que j'arriverai pas à surmonter le problème:)

Emeraude 02/05/2008 08:44


c'est dérangeant la première page, après, ça paraît tellement naturel que ce n'est plus un problème


sybilline 26/04/2008 19:44

ce petit roman m'a bouleversée. L'auteur nous fait entrer dans la peau et le langage de cette femme à bout de force et d'espoir.. C'est terrible et malheureusement tellement vrai...

Emeraude 27/04/2008 10:15


je n'ai pas été autant bouleversée que toi, mais je comprends ce que tu veux dire


emily-h 21/04/2008 12:34

je l'ai lu il y a quelques temps, je n'avais pas adoré, mais j'avais trouvé cela très fort, très sensible en effet. Du coup, j'ai lu tous les autres livres de Véronique Olmi. Ils ne sont pas aussi noirs, mais toujours aussi bien écrits. A LIRE.

Emeraude 21/04/2008 20:50


Bizarrement, je ne suis pas spécialement tentée par la découverte d'autres titres de cette auteure. Mais bon, ça viendra peut être!


sylire 20/04/2008 20:59

J'en ai aussi entendu parlé à mon club de lecture, en plus des blogs !

Emeraude 21/04/2008 08:41


Eh bien, je ne savais pas que ce livre avait fait autant parlé de lui !


Tamara 20/04/2008 20:22

De rien ! J'avoue qu'on ne peut guère trouver ce roman léger ou joyeux... Mais il en faut aussi, des comme ça !

Emeraude 21/04/2008 08:40


je dirai plutôt qu'il en faut aussi des légers, bizarrement, je trouve ça très dur de conseiller une lecture légère. Parce que les romans comme ça reste gravée
en mémoire bien plus longtemps!