1280 âmes, Jean Bernard Pouy

Publié le par Emeraude

1280-mes.jpg

Serialecteur nous avait parlé .
Dans ce polar un libraire, connu pour avoir la plus petite librairie de Paris, qui est capable de retrouver à quel roman appartient une phrase citée en l'air, va partir à la recherche de 5 âmes perdues dans une traduction.
En effet, Jim Thompson a écrit un livre qui, en anglais, s'appelle "Pop 1280". Le traducteur français, Marcel Duhamel, l'a traduit par "1275 âmes".
Un client, connaissait ce libraire pour sa réputation, va le charger de mener l'enquête : où sont passées les 5 âmes ?

Je m'attendais en ouvrant ce petit polar à un truc magique qui regrouperait librairies, enquêtes policières à suspens insoutenable et littérature en tout genre. J'ai été un peu déçue de voir qu'il n'y avait que très peu de tout ça et pas du tout de supsens (à mon goût du moins)
Mais finalement j'ai passé un bon moment, j'ai bien ri. J'ai bien aimé le personnage de Pierre, le libraire, surtout sa rencontre avec les américains. J'ai bien aimé son humour, j'ai bien aimé sa façon d'être avec Iris, sa copine.
Voilà, ce petit polar fut ma foi fort sympathique mais je ne le mettrai pas dans les livres à lire absolument.

Ceci dit, je le conseille si vous avez besoin d'1h30/2h de détente :-)

Ah et une dernière chose ! Le héros dit souvent qu'il aime bien les chiffres (dûes aux routes des Etats-Unis) et à un moment donné il dit "je suis sûr que si j'additionnais tous ces chiffres je tomberais sur 1280 ou 1275". Oui j'ai voulu le faire.
Non je ne l'ai pas fait.
Mais si vous avez le temps et ce livre en main, savez-vous ce qu'il en est ??? (je me réserverai peut être ça pour une nuit d'insomnie ;-))

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 14/04/2008 08:33

Pour la petite anecdote supplémentaire, ce roman a inspiré un film: "Coup de torchon" de Bertrand Tavernier. On y retrouve les personnages et l'intrigue transposés dans... l'Afrique coloniale française, avec Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Eddie Mitchell, Stéphane Audran, Jean-Pierre Marielle...

Emeraude 14/04/2008 20:45


beau casting ! et merci pour l'info


Thom 10/02/2008 19:20

Ouais. En général Pouy, c'est bof. Par contre Thompson...c'est le top du top. La crème de la crème du polar. "1275 âmes" est incontournable, un livre à moi et rien qu'à moi (que je veux bien éventuellement prêter...quoique :-)). Pour la petite histoire, le titre était de toute façon intraduisible : Pop désignait la population, évidemment...mais aussi le personnage du livre, un shérif. Qui ne s'appelle pas du tout Pop. En revanche le père de Thompson, qui l'avait abandonné tout gosse, était un shérif du nom de...Pop. CQFD. Quant au nombre...il a un sens, heureusement, et d'ailleurs c'est un joli pied de nez du traducteur (je n'en dirais pas plus :))

Emeraude 10/02/2008 19:25

ah c'est intriguant tout ça !

Choupynette 08/02/2008 10:17

je l'avais aussi noté chez Michel.

sylire 07/02/2008 22:30

Si cela te tente de venir jeter un oeil sur mon blog, je t'ai taguéee pour un petit jeu.

Emeraude 07/02/2008 22:39

je vais voir de ce pas!

Tamara 07/02/2008 17:50

J'ai lu 1275 âmes, un polar bien déjanté ! Mais bon, je ne note pas celui-ci, ce ne serait pas raisonnable, il ne m'attire que moyennement !

Emeraude 07/02/2008 22:20

ah c'est sûr que si ça ne t'attire que moyennement, ça ne vaut pas le coup!