Visa pour Shanghai, Qiu Xiaolong

Publié le par Emeraude

undefined

Dans Visa pour Shanghai, on retrouve l'inspecteur Chen, dont je faisais personnellement la connaisance pour la première fois.
Il est inspecteur principal de la police criminelle de Shanghai, il parle l'anglais couramment et a comme activité secondaire de traduire des écrivains et poètes anglais.
Les activités professionnelles de l'inspecteur Chen sont très souvent liés à des problèmes politiques.
Cette fois-ci, on lui demande simplement de servir de guide touristique à Catherine Rohn, agent du FBI en mission à Shanghai. Elle doit ramener aux Etats-Unis la femme d'un passeur chinois qui, en échange, accepte de témoigner sur l'immigration clandestine. Seule problème, cette femme a disparu...

J'ai retrouvé dans ce roman policier un tas de choses auxquelles je ne m'attendais pas du tout !
J'ai d'abord été agréablement surprise par tout le contexte purement chinois qui s'en dégage. Les références au Yin et au Yang, aux énergies et à l'équilibre nécessaire entre les cinq éléments, les nombreuses descriptions de nourriture, les descriptions des quartiers riches, les images des campagnes pauvres, et surtout de nombreuses citations de différents poèmes.
Je ne connais pas du tout la Chine. Je connais par contre un peu tout ce qui touche à la médecine chinoise et ce fut un régal pour moi de retrouver cette atmosphère, surtout dans un roman policier !
C'est une chose qui me paraît en théorie assez contradictoire mais qui, dans ce roman-là, coule de source.

J'en suis d'ailleurs ravie parce que ce challenge tour du monde est fait pour découvrir de nouvelles cultures mais aussi pour se dépayser et j'ai vraiment eu l'impression d'être baignée dans la culture chinoise tout au long de ces 374 pages.

Le contexte politique, présent et passé est bien sûr omniprésent. Mais les relations américo-chinoises aussi. Et surtout la diplomatie chinoise et l'image qu'ils veulent absolument donner face aux Etats-Unis.
J'ai beaucoup aimé ce contexte politico-culturel qui, s'il m'a paru lourd les premières pages, devient indispensable au bon déroulement de l'enquête par la suite.

Pour ce qui est de l'enquête policière a proprement parler, je ne peux pas dire qu'il y ait beaucoup de supsens.
Pour moi, c'est surtout ce face à face des Etats-Unis envers les chinois qui fait l'intérêt de ce policier.

C'est tout de même très bien écrit. L'inspecteur Chen est tout de même un personnage... j'ai envie de dire attachant mais je ne peux pas. J'ai plutôt envie de dire que c'est un personnage qu'on a envie de respecter. Pour son esprit et pour son humilité. Quant à Catherine Rohn, on a aussi envie d'être son amie, pour son ouverture d'esprit et sa curiosité pour la culture chinoise.

Je concluerai mon article sur ce que "L'ours plar" a dit, d'après la 4è de couverture, (que je découvre maintenant. Ce n'est plus un secret pour vous, quand on me conseille un livre, je le lis sans lire la 4è de couverture!) et que je trouve vraiment très juste par rapport à mon ressenti.
"Qiu Xiaolong ne s'intéresse pas seulement aux travers de l'Histoire, il brosse aussi un remarquable protrait social et culturel de la Chine des années 1990"

Ca sera donc avec plaisir que je découvrirai les autres titres de cet auteur !

PS : livre lu dans le cadre du Challenge ABC tour du monde. Lettre Q, pays Chine (même si l'auteur a émigré aux Etats-Unis et écrit directement en anglais, ça se passe en Chine alors ça marche quand même! ;-))
PPS : il me reste donc 22 livres à lire et 75 jours pour les lire. Tout va bien pour le moment :-)

Commenter cet article

anjelica 29/01/2008 07:15

j'aime pas trop les détails même s'ils vont avec le contexte et ce qui m'avait gênée dans 'mort d'une héroïne rouge' alors pour l'instant je n'ai pas envie de récidiver !

Emeraude 29/01/2008 09:35

si tu me dis que "mort d'une héroïne rouge" va dans le même sens, je le surligne ;)

Gachucha 21/01/2008 11:44

Comme je n'ai lu que le premier, Mort d'une héroïne rouge, et que je l'avais beaucoup aimé, je vais noter ce deuxième titre.

Emeraude 23/01/2008 00:26

Et moi pour le coup, je note "mort d'une héroïne rouge"!!

BMR 18/01/2008 21:13

Les polars de Qiu Xiaolong sont tous excellents et tous de très bon niveau.
Sauf peut-être le dernier, De soie et de sang, qui nous a un peu déçu ...

michel 18/01/2008 20:06

Cathe (Salut :-) a raison c'est l'avant dernier ui est moyen, les autres dont le dernier sont très bons !

Emeraude 18/01/2008 21:03

et comme j'ai beaucoup aimé celui là, je me ferais un plaisir de découvir les autres alors!:-)

Karine 17/01/2008 23:34

Félicitations pour ta nouvelle job, alors!!! Je suis bien contente pour toi!

Emeraude 18/01/2008 09:23

'Merci Karine, mais ce n'est qu'un cdd pour le moment, assez court... mais je suis très contente!