Naïf. Super. Erlend Loe

Publié le par Emeraude

undefined
Dans ce roman, le héros (dont je m'aperçois seulement maintenant qu'on ne connaît pas son prénom), se rend compte en jouant au criquet avec son frère le soir de ses 25 ans que sa vie n'a pas de sens.
Il quitte alors l'université, va vivre chez son frère pendant deux mois alors que celui-ci est en Amérique et il se pose des questions.
Il dresse des listes.
Il joue au ballon.
Il échange des fax avec son bon ami Kim.
Il se lie d'amitié avec un enfant qui joue dans le jardin d'enfant en bas de l'immeuble.
Il lit un livre sur le temps, écrit par un certain Paul Davies, physicien.

Je crois que le titre est un parfait résumé du héros et de tout ce qu'il dégage.
Quelque part, ce livre m'a un peu fait penser à "le bizarre incident du chien pendant la nuit" de Mark Haddon. Pour ce mélange des choses simples et si compliquées à la fois.
Parce que ce héros de roman est si naïf, si attendrissant dans sa naïveté et dans sa façon de se poser des questions sur ce qui l'entoure (des questions qu'on se pose tous à vrai dire, sur l'existence, sur le monde, sur le temps...)

J'ai beaucoup aimé ce contraste. Cette façon de poser simplement des questions sur la Vie.
Même si j'ai trouvé parfois que c'était longuet. Le héros nous raconte toutes ces journées, il nous dit qu'il monte et descend un ascenseur, il nous dresse la liste de ce qu'il a vu dans la journée, il détaille le jouet qu'il a acheté (un Frapp'bien qui j'avoue, les jours où on a envie de taper dans un punching ball pourrait bien servir!)... Ca nous permet de mieux le connaître mais en même temps ça n'apporte pas grand chose au fond.

Je crois donc que j'ai un avis plutôt mitigé sur ce roman norvégien.
D'ailleurs je me demande encore si la toute fin est géniale ou si au contraire, elle me déçoit... ça ramène brusquement à la réalité de la vie, je ne sais pas vraiment quoi en penser à chaud!

Ceci dit, je crois que tout cela mérite réflexion. D'ailleurs je suis ravie de savoir que le temps va plus vite en haut de l'Empire State building qu'en bas. Effectivement, cette information ne sert pas à grand chose, mais finalement, ce roman tout simple amène tout de même à se poser beaucoup de questions sur ce qui nous entoure.
A ce sujet, j'aime beaucoup la couverture de l'édition 10/18 !

PS : Merci beaucoup Papillon de me l'avoir prêté !
PPS : Livre lu dans le cadre du challenge ABC version tour du monde en 80 jours. Lettre L, pays Norvège

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Je suis heureuse de voir que tu as toi aussi lu ce livre. Je suis un inconditionnelle. Une écriture admirable.
Si un jour, par le hasard d'un détour... http://petite-litterature.over-blog.fr/
Répondre
E
A vrai dire, après quelques semaines, le souvenir que j'en ai n'est pas si génial que ça. C'était sympa disons, mais je ne crois pas que ce soit une lecture qui restera gravée longtemps dans ma mémoire. par contre j'essaierai probablement un jour avec plaisir un autre titre de l'auteur. Si tu en as à me conseiller, n'hésite pas !
A
J'ai dans ma LAL depuis très longtemps " Le bizarre incident...", quand enfin je l'aurais lu je noterais peut-être celui-là.
Répondre
E
Il faut que tu lises le bizarre incident du chien pendant la nuit ! Certains ont eu des avis plus mitigés que moi mais l'ensemble des critiques reste quand même très positif !
E
C'est quoi cette histoire que le temps passe plus vite en haut de l'Empire State Building qu'en bas ??? Tu me raconteras ? Stp, stp ! ...

Bises & Bisous

;)
Répondre
E
Euh... je vais essayer... c'est une question physique... une histoire de minute bien sûr...
A
Il est dans ma PAL! On verra bien! ;)
Répondre
E
J'attends de voir alors :-)
K
Malgré ton avis mitigé, tu réussis à m'intriguer! Comme j'avais bien aimé l'incident du chien pendant la nuit... je pense que je lirai... un jour!!!
Répondre
E
C'est une bonne idée, de le lire... un jour! ;-)