La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette, Stieg Larsson

Publié le par Emeraude

Millenium2.jpg

Oh la la la la la la !!!!!

Je viens de le refermer et oh la la il y a tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer !
Déjà ce "oh la la la la la" veut dire que je suis encore sous le choc. Le choc de l'histoire, le choc du dénouement, le choc de l'intrigue certes, mais aussi le choc du fait que ce deuxième tome est encore plus géniallisime que le premier et que c'est bien dommage que Stieg Larsson soit décédé parce que même si un 3è tome m'attend, décidément, on ne s'ennuie pas avec ses polars !

Enfin, reprenons nos esprits.
Je commencerais bien par vous résumer l'histoire mais il se passe tellement de choses là-dedans que je ne saurai comment décider de ce qui peut être dit ou non... Alors je me tourne vers la 4è de couverture (que je n'ai toujours pas lu à l'heure où j'écris ces mots!)
Tandis que Lisbeth Salander coule des journées supposées tranquilles aux Caraïnes, Mikaël Blomkvist, réhabilité, victorieux, est prêt à lancer un numéro spécial de Millénium sur un thème brûlant pour des gens haut placés  : une sombre histoire de prostituées exportées des pays de l'Est. Mikaël aimerait surtout revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme prévu (...)
J'arrête là la 4è de couv qui continue bien plus loin mais je trouve ça dommage de trop en dévoiler.

Comme me le disait Fashion, on plonge ici nettement dans le passé de Lisbeth, dans sa vie, dans ses pensées, dans ses sentiments.
Bref, la psychologie de ce personnage intriguant et fascinant est vraiment poussée dans ce tome, pour mon plus grand plaisir car j'apprécie énormément ce personnage.

Il faut quand même bien 200 pages avant que les rebondissements commencent à voir le jour, mais ce qui est excellent, c'est que pendant ces 200 pages, on ne s'ennuie absolument pas.
On suit Lisbeth, on apprend à la connaître.
Et puis on retourne voir Mikaël.
Et de nouveaux personnages apparaissent.
On les suit chacun, en attendant impatiemment que leurs chemins se croisent, qu'un lien s'établissent, que quelque chose se passe.

Et alors il s'en passe des choses !
Non seulement Mikaël et Erika Berger, la patronne de Millenium, l'amie, partenaire et maîtresse de Mikaël décide de faire un numéro spécial sur un sujet qui va retourner toute la Suède, mais en plus il y a des meurtres (évidemment), et surtout, une énorme énigme.
Stieg Larsson nous fait entrer dans l'intimité de Lisbeth, chose qui paraît assez improbable puisqu'elle tient à sa vie privée. Mais nous, lecteur, avons le plaisir de savoir jusqu'à comment elle pirate les ordinateurs des autres.
Et puis tout d'un coup, stop. Plus de Lisbeth.
Un trou, une énigme que tout le monde essaie de résoudre.
Un puzzle dont chaque personne essaie de reconstituer les morceaux à sa façon.
Des personnages haut en couleur, des flics à baffer, des méchants dégeulasses, des individus qui paraissent eux aussi être des super héros, des hommes respectables qui prennent la défense de cette fille si marginale. Des gens qui refont surface, que nous avions déjà rencontrés ou non...

Non vraiment, c'est un polar riche en rebondissements, qui donne l'impression d'être dans la réalité.
Si j'avais une télé, je crois que je m'attendrai à avoir des nouvelles de Lisbeth et Mikaël aux infos... ;-)

Pendant un long moment, j'ai cru que la solution se trouverait dans le tome 3 et j'enrageais presque intérieurement.
Et j'ai été plus que fière de moi quand je me suis rendue compte que j'avais deviné une toute petite partie infime du puzzle mais tout de même pas négligeable.
Que dis-je du puzzle ! De l'équation mathématique oui !
Parce que ce tome tourne autour des maths (ou de l'arithmétique. Je n'ai jamais su quelle était la différence et ce n'est pas aujourd'hui que je vais chercher à essayer de comprendre !)
Il y a un prologue qui commence vraiment très fort, qui nous met dans le vif du sujet. Et 500 pages plus tard on comprend.
Lisbeth est fascinée par les mathématiques et par l'équation posée par un certain Fermat il y a de cela quelques siècles et j'avoue n'y avoir absolument rien compris. Et, évidemment, je n'ai pas cherché à comprendre.

Mais ces équations rappelées au début de chaque partie est un bel exemple du polar que nous livre là Stieg Larsson.

Bien sûr, il va me falloir lire le tome 3 rapidement, parce que même si j'aimerais bien laisser les choses où elles en sont actuellement pour laisser mon imagination faire ce qu'elle veut de Lisbeth et Mikaël, et de tous les autres, il y a encore trop de choses non résolues !

PS : Mille Merci à  Amanda de me l'avoir prêté !!! J'allais lire ton article mais je viens de me rendre compte que tu as parlé récemment du tome 3 et pas du tome 2 ! Je rattraperai mon retard dans tes billets quand j'aurai terminé la série :-)
PPS : il ne me reste plus qu'à demander humblement si parmi celles qui seront là samedi prochain l'une d'entre vous a le tome 3 en option prêt ? Sinon je pourrai toujours l'acheter chez Lamousmé, en espérant qu'il figure dans les rayons de Neverland! :-)
PPPS : désolée si ce billet part un peu dans tous les sens, j'ai un peu du mal à revenir dans un monde où il n'y a pas de "Foutu Super Blomkvist!"

Publié dans Littérature suédoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantômette 20/04/2008 21:57

Efficace,jouissive, intelligente... cette trilogie a tout.
Mais le tome 2 a en plus un titre éblouissant.

Emeraude 21/04/2008 08:42


tu as oublié "géniallissime" !!! ;-)


Virginie 17/12/2007 20:28

Florinette m'en a parler, et j'ai bien envie de me lancer dedans mais j'attendrai janvier, pour commencer d'un bon pied cette nouvelle année

Choupynette 06/12/2007 20:35

Merci de ces précisions, qui sont en effet importantes... du coup je l'emprunterai d'abord, et on verra!
bises et caresses à Noëlle!

arpenteur 06/12/2007 11:09

Je découvre et parcours ton blog avec grand plaisir, et je suis ravi.
Et comme les autres, j'hésite avec "millenium". Je les prends en main, je les repose, comme des melons pour savoir si ils sont mûrs. Mais là, c'est moi que je teste. Suis-je mûr?
En tout cas j'approche de la maturation, c'est sûr, et je vais finir par craquer.

Emeraude 06/12/2007 13:34

Eh bien je te remercie pour ton passage un peu partout sur mon blog ! Je vais aller voir les articles dont tu me parles dans les autres commentaires...Pour ce qui est de millénium, tant mieux si tu craques bientôt.Pour ce qui est de "world without end", je le lirai après Noël, c'est une évidence !! (je n'ai encore vu personne faire de billet dessus... j'ai hâte de voir ce que ça donne!)

Choupynette 06/12/2007 10:57

C'est fou je vois cette série partout!!! c'est du harcèlement! :o)
Si ça plait tant, il va bien falloir que j'y jette uncoup d'oeil.
Petite question: est qu'une ado de 14 ans peut le lire? (non, je dis ça parce que comme ça, l'air de rien je l'offre à ma soeur...maligne, la fille hein!)

Emeraude 06/12/2007 13:32

Une ado de 14 ans ? Très sincèrement, je pense que oui. L'écriture est simple, même si le fond est parfois complexe. Par contre, ATTENTION, il y a des scènes de viol (notamment dans le 1er volume), et on y parle beaucoup de violences, de commerce du sexe et de ces choses que, je suppose une ado de 14 ans doit savoir, mais j'ai envie de dire 'attention'. N'ayant pas de petite soeur je ne peux pas vraiment faire la comparaison mais si j'en avais une, je ne le lui offrirai pas... (d'un autre côté, tout dépend de sa mâturité...)J'espère que ça a répondu à ta question!