Mr Vertigo, Paul Auster

Publié le par Emeraude

991m.jpg Je crois que ça va être difficile pour moi de faire un billet clair sur ce livre. Pour commencer, c'est la première fois que je fais un article plusieurs jours après avoir fini, et qui plus est, ayant enchaîné deux bouquins entre temps !

Mais j'aurai probablement commencé cet article par la même phrase en ayant écrit ce billet à chaud.
Mr Vertigo, c'est un gamin de 9 ans, Walter, recueillé dans la rue par Master Yehudi, à Saint-Louis, lui promettant que le jour de ses 13 ans, il saura voler (dans les airs bien sûr, le petit Walt savait déjà volé autrement tout seul!)

J'ai été étonnée au début car j'ai plutôt l'habitude de lire chez Auster des hommes d'une trentaine d'années, vivant entre les années 70 et les années 90, en général dans l'état de New York.
Et là, me voilà voyager à la fin des années 20, avec un gamin de 9 ans, qui apprend à voler!

Le récit est fantastique et bien que m'ayant plu, je n'ai pu m'empêcher de me dire que c'était assez inhabituel de la part de Auster.

Le roman est composé de plusieurs parties, cinq ou six je crois. Et j'ai eu l'impression de lire cinq ou six bouquins, parlant tous du même personnage à des âges différents, et j'ai ressenti cinq ou six émotions différentes.
La première donc, l'étonnement et la surprise (plutôt agréable)
La deuxième, l'ennui. J'ai délaissé le livre pendant deux jours...
La troisième, la joie de voir le petit Walt s'épanouir, grandir, réussir, trouver sa voie.
La quatrième, c'était plutôt une sensation. Une sensation agréable de voir que j'étais incapable de prévoir la suite des évènements. Car tout ce qui pouvait se prévoir se passait en 50 pages et il y en avait encore plein derrière. Mais que peut-il bien se passer ?

Ensuite, le petit Walt devient adulte et grandit vite, très vite même.
Et ce n'est tout simplement plus la même histoire.

Comment dire ?
Je ne sais pas.
Pour changer, j'étais au boulot quand je l'ai fini. Mon collègue m'a demandé si j'avais aimé. Je lui ai répondu honnêtement que je ne savais pas. Deux jours et deux livres plus tard, l'opinion reste inchangée.

Une plume toujours aussi agréable à lire (même si j'aurai bien fait un saut de quelques pages pour m'éviter une leçon d'histoire du baseball qui me laisse pour ainsi dire de marbre), une histoire différente, intéressante et intriguante mais au début seulement. Enfin, un début qui dure quand même bien la moitié du roman.

Je sais que vous avez tous lu du Paul Auster. Avez-vous lu celui-là ??? Qu'en avez-vous pensé ? Parce que vraiment, j'ai beau essayé d'écrire quelque chose de censé, la seule chose qui me vient reste, et restera je crois : "je ne sais pas" (mais peut-être peut-on traduire ça par un simple "bof, c'est pas son meilleur..." ???
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violaine 01/03/2010 19:44


Je comprends ton désarroi face à ce livre, car il est vrai que l'histoire évolue fortement au cours des différentes parties et pour ma part, je me suis sentie un peu abandonnée au fur et à mesure
que les personnages les plus attachants disparaissaient. J'ai toutefois énormément aimé ce livre et je pense que ce qui fait sa force, d'une certaine manière c'est justement le fait qu'il ne donne
pas au lecteur ce qu'il attend. Walt suit son chemin, on sait qu'on lit un livre, mais la vie ne tient pas toujours les promesses qu'elle offre. C'est à mon avis la leçon à en tirer, sauf que Paul
Auster fait ça avec beaucoup de subtilité et de talent.


Caroline 02/09/2007 18:17

Personnellement, j'ai adoré ce livre, je l'ai trouvé magique. Mais à mon sens, la première partie (l'apprentissage de Walt et sa carrière d'homme volant) est meilleure que la seconde (tout ce qui lui arrive après la mort de son maître).

Emeraude 02/09/2007 21:12

Je suis assez d'accord avec toi. C'est d'ailleurs ce déséquilibre qui m'a gênée pour vraiment aimer ce livre.

boo 31/08/2007 09:07

Super choix de livres...Mais si je puis me permettre non ! on ne peut se nourrir de livres ( lol) alors tu as très bien fais de faire pratiquement moitié-moitié.

Emeraude 31/08/2007 18:08

Pourtant, des livres, ça se dévore et se déguste... c'est bien dommage que ça ne nourrisse que les rêves et le cerveau et pas l'estomac ;-)

Florinette 30/08/2007 13:59

Non je ne l'ai toujours pas lu et ton article m'intrigue...

Emeraude 30/08/2007 19:00

Bon, je ne sais pas pourquoi mon article t'intrigue mais on va dire que c'est une bonne chose ;-)

nathalie 30/08/2007 07:07

Pour ma part, je n'ai lu aucun P. Auster pour le moment. C'est un auteur qu'il va falloir que je découvre et rapidement. je note ce nouveau titre, merci !!!! Bonne journée ... A bientôt !

Emeraude 30/08/2007 18:59

De rien, mais si tu n'as encore jamais lu P.Auster, il vaut mieux commencer avec la trilogie new yorkaise, moon palace ou encore la musique du hasard... Comme j'ai dit dans mon article, Mr Vertigo ne lui ressemble pas tant que ça...