Dalva, Jim Harrison

Publié le par Emeraude

2264016124.08.LZZZZZZZ.jpg

Je crois que je vais fortement décevoir Christian Sauvage, et probablement Papillon grâce à qui j'ai récupéré ce livre lors du fameux pique-nique de la blogobule.

Non, ce n'est pas que je n'ai pas aimé.
J'ai lu un peu plus d'une centaine de pages. Christian Sauvage avait raison, Jim Harrison écrit superbement bien. Et je ne m'ennuie pas lorsque je lis l'histoire de Dalva qui commence à peine.

Par contre, quand je ne la lis pas, je n'ai pas envie d'aller me plonger dedans. C'est peut-être juste une question d'humeur du moment, je ne sais pas trop.
Toujours est-il que je préfère m'arrêter là pour le moment, quitte à le reprendre plus tard, plutôt que de me forcer à continuer cette lecture qui pour le moment, ne me touche pas plus que ça.

J'avoue que je suis moi-même déçue que ce roman me fasse cet effet-là car j'avais de grandes attentes.
Mais bon, lire pour lire sans prendre de réel plaisir... à quoi bon ?
A chaque fois que j'ouvre le livre, je lis quelques pages seulement et soit je m'endors (oui bon lire dans son lit à 2h du matin ce n'est pas toujours une bonne idée mais il y a des livres comme ça qui justement, vous empêchent de dormir!), soit je préfère écouter la conversation des gens dans le métro, soit tout simplement j'arrête pour aller faire autre chose.

C'est la raison pour laquelle j'ai décidé d'abandonner, mais momentanément seulement, j'insiste ! ;-)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 04/07/2009 18:21

Du même auteur, j'ai préféré La route du retour. J'avoue que j'ai moi aussi abandonné Dalva. Cela dit, Jim Harrison est un grand écrivain, une très fine plume, mais il fait reconnaître qu'il n'est pas d'un accès très facile.

C. Sauvage 05/09/2007 03:39

Désolé d'avoir été si convainquant, car après on peut être déçue. Ne te flagelle pas pour ça. Cela fait trois fois que j'entame Le rivage des syrtes de Julien Gracq que m'a offert un ami cher il y a des années de cela. Je suis sûr que c'est un chef d'oeuvre, mais cela fait trois fois que j'arrête faute d'envie. C'est la vie. un jour peut-être...

Emeraude 06/09/2007 17:48

Ne soyez pas désolée d'avoir été convainquant! Au contraire :-) Je ne désespère pas, j'essaierai à nouveau. Je ne sais dans combien de temps mais j'essaierai à nouveau c'est sûr!

Papillon 23/08/2007 10:03

je suis un peu déçue, c'est vrai ;-)
...mais pas vraiment étonnée... Le début est difficile. Mais quand Dalva rentre dans sa maison de famille et tomebe sur le journal de son grand-père, l'histoire s'emballe et on est scotché ! En tout cas c'est le souvençr que j'en ai...
Donc je suis sûre que ce n'est que partie remise...
En tout cas ça me donne envie de le relire pour voir si je retrouve la même émotion que la premi-re fois.

Emeraude 23/08/2007 14:13

Ah mais je ne suis pas arrivée jusque là !!! Tu me donnes envie de m'y remettre ;-)

anjelica 20/08/2007 21:13

Cela arrive quelquefois, rien de grave.
tu as raison, il faut garder le plaisir de lire, autrement à quoi bon ?

Emeraude 21/08/2007 09:42

J'ai raison, tu as raison, nous avons raison... :-)

michel 20/08/2007 19:52

J'ai toujours été attiré par cet auteur sans jamais me décider. Tu ne m'incites pas à essayer :(

Meci pour ma PAL :))

Emeraude 21/08/2007 09:41

De rien pour ta PAL, mais je crois que je suis un phénomène rare! Au pique-nique, je n'ai entendu que du bien de lui !!