Mes livres, Mes Principes

Publié le par Emeraude

A la suite du commentaire de K.Rine sur mon article "livres à lire II" l'idée à mûri en moi de faire un article sur mes principes en ce qui concerne les livres.

Je vous préviens, beaucoup d'entres vous vont y passer aussi :-)

Ne jamais acheter de livres sur Internet
Je peux acheter n'importe quoi sur Internet, des voyages, des ordinateurs, une machine à lever, une table chez Ikéa...
Mais des livres, ça, non, jamais.
J'aime trop flâner dans les librairies, sentir l'odeur du papier, tourner les pages, lire la 4è de couverture, reposer le livre, prendre celui d'à côté, lire la première page, le garder avec moi.
Et même si j'ai envie ou besoin d'acheter un livre déjà lu, ou que je connais par coeur, je ne l'achèterai pas sur Internet. Même si c'est moins cher!
Ca serait gâcher ce grand petit plaisir de la vie!

Ne pas corner les livres
Ca répond à la question de Patch, mais justement ça m'a rappelé une anecdote que ma grand-mère m'avait raconté il y a très longtemps, à l'époque où elle prenait encore le métro...
Une jeune fille lisait un livre, et c'était un beau livre (je ne me rappelle plus du titre ni de l'éditeur, mais clairement ce n'était pas un simple livre de poche!)
Arrivée à sa station, la jeune fille a corné la page où elle s'était arrêté, à refermer le livre, l'a jeté dans son sac à main et est descendue rapidement du métro.
Pour ma grand-mère, c'était une horreur ! Comment pouvait-on corner un si beau livre ?
L'autre soir, à côté de moi, une femme lisait un livre. Et c'était un livre de poche. Elle a corné sa page elle aussi.
Et bien quelle horreur...
Un livre, c'est sacré, il faut en prendre soin, non ?

Prêter mes livres
Question très importante!
A qui prêter ?
Moi, je ne prête qu'aux gens en qui j'ai réellement confiance. En général, ce sont aussi de grands lecteurs, il n'y a que nous pour réellement prendre soin des livres!
Sauf qu'il y a plusieurs années, j'ai prêté le 1er Harry Potter à un ami avec qui je partageais beaucoup de littérature et d'écriture.
Il ne pas lu tout de suite. Nos chemins se sont séparés.
Nous sommes restés en contact mais peu. Il m'a dit un jour que mon Harry Potter était dans sa boîte à gants... quelques jours après, il était dans le coffre à huile à côté du bidon d'huile !!!! Là, je n'étais pas contente...
Ca fait quoi, 4 ans maintenant ? Il me manque toujours Harry Potter & the chamber of secrets dans ma collection d'Harry.

Budget
Comme je disais dans un autre article, mon buget livre est illimité. Il faut dire aussi que je n'achète que ça.
Je n'achète pas de fringues. Je dois acheter un cd par an. J'ai une carte de cinéma illimité.
Alors bien sûr, il y a toutes les factures... Mais mes seules dépenses plaisir ce sont les livres et les restos.
Alors, ça, c'est illimité!
Sauf quand on se fout de nous... Vous avez tous lu le magasin des suicides. Vous avez tous aimé. Avez-vous tous dépensé 17 euro pour ce tout petit livre ??

Les livres et les hommes
Je ne peux pas être avec un homme qui n'a pas de livres chez lui. C'est simple, c'est bête mais c'est comme ça.
L'autre jour, j'étais chez quelqu'un qui m'avait dit aimé lire, bien qu'il n'ait pas le temps. C'était sympa chez lui mais il n'y avait pas un seul livre!
Alors non. Un homme qui n'a pas une bibliothèque débordante de pleins de livres de tous les genres, toutes les couleurs, tous les autres, n'est pas un homme pour moi :-)
Lire en V.O
Je crois que ce n'est plus une surprise pour vous...
Autant que possible, je lis en Version Originale. Les livres, c'est comme le ciné. Tout comme Tom Hanks a sa propre voix, Paul Auster a sa  propre plume...
Et même si les doublures ou les traducteurs ont beaucoup de mérite, quand on a connu l'original, la version française perd beaucoup de valeur...
Malheureusement, je ne parle pas toutes les langues de la terre (croyez moi, j'aimerais bien !!). Alors pour tous les anglo-saxons, y a pas de problèmes. Je lis en anglais depuis toujours je crois.
J'ai essayé de lire en Italien plusieurs fois. D'abord avec des éditions bilingues et puis je me suis attaquée à La Storia d'Elsa Morante. Un gros pavé très difficile à lire. J'ai essayé 2 fois. Je ne sais pas si c'est parce que c'était trop dur à comprendre ou parce que c'est ennuyant mais j'ai abandonné!
Par contre, j'ai lu Soie (Seta) d'Alessandro Barrico et sincèrement, la langue italienne est si belle que ça a donné un attrait magique à ce livre pour moi.
Alors pour ceux qui peuvent et veulent essayer, rendez-vous 10 rue du roi de Sicile, métro Saint-Paul à la Tour de Babel. C'est pas magnifique comme lieu, comme nom et comme adresse pour une librairie italienne ?

Voilà mes 7 principes sur les livres.
Je vais demander tout particulierèment à K.Rine (je t'avais prévenue!), M et Mme Patch, Loo, Boo, Anne et Laetitia (quand tu reviendras de vacances) de nous livrer leurs principes.
Bien sûr, tout le monde est invité à faire de même si ça vous tente !01-Livre-sur-un-banc.jpg

Publié dans Portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hannibal le lecteur 29/07/2009 16:09

Achat sur Internet

Rarement, et seulement d'occasion. Sinon c'est à la librairie (et sûrement pas en supermarché ou dans les grandes surfaces type FNAC).

Corner les livres

Jamais. Je n'écris pas dessus non plus, sauf au crayon à papier pour corriger les coquilles.

Prêt

Je prête volontiers mes livres. J'adore faire partager mes coups de coeur et suis bien content qu'on m'en prête

Budget

Ayant un petit budget (étudiant), j'emprunte énormément en bibliothèque. Depuis cette année, je reçois des service de presse pour tout ce qui touche au polar, et ça fait du bien.
Je n'achète plus que les polars de mes auteurs préférés, j'ai l'impression de les aider (c'est bête mais c'est comme ça).

Bibliothèque

Une des premières choses que je fasse chez quelqu'un (ou quelqu'une) c'est d'aller jeter un oeil à sa bibliothèque. Dis-moi ce que tu lis je te dirais qui tu es.

Lecture en VO

Moins souvent que je ne le voudrai (ça prend plus de temps) mais j'essaie.
Je lis facilement le breton (langue maternelle), l'anglais, l'espagnol, et je me suis déjà frotté à de l'allemand, mais avec un dico (c'est laborieux).

Hop, premier tour du blog terminé.
Je t'ai bombardé de commentaires, aussi je ne t'en voudrais absolument pas si tu n'y répond pas à chaque fois.

Bonnes lectures et à bientôt sur la blogosphère

Hannibal

Emeraude 29/07/2009 21:09


honnêtement, je ne comprends pas ce que les gens ont envers la fnac. Et pourtant je travaille en petite librairie et bien sûr que ça me dérange quand les
clients me disent qu'ils vont aller chercher un livre à la fnac, sûrs d'eux que la fnac aura ce qu'on n'a pas.
Il faut savoir d'abord qu'il y a effectivement de grandes possibilités pour que ça soit le cas uniquement parce qu'ils ont beaucoup plus de stock et peuvent donc acheter plus de livres.

Et pour avoir travaillé à la fnac, il faut aussi savoir que les libraires de la fnac sont des vrais libraires. Des gens qui lisent, qui aiment ça, qui aiment conseiller les gens. Des libraires qui
achètent eux mêmes leurs livres (à part quelques gros titres) et pas de simples vendeurs qui vident des bacs.

La différence entre les supermarchés Auchan et la fnac c'est que Auchan n'a que les grosses ventes.
Pour moi ,Leclerc et la fnac sont des librairies à part entière (même s'ils ont fait perdre de l'argent aux petites librairies).
J'ai une dent contre cultura par contre mais ça, c'est plus par rapport à leur façon de travailler (voir le bilelt sur la BD "moi vivant vous n'aurez jamais de pause!")

Bref...
merci pour ce bombardement de commentaires, ça m'a permis de me replonger dans d'anciennes lectures :-)


isabelle 16/07/2007 22:32

j'aime les offrir juste après les avoir dévorés, pour les partager, les faire vivre et revivre .....
depuis que j'écris j'aime cet notion de partage

Emeraude 17/07/2007 00:24

Oui, je crois que je comprends ta notion de partage... mais ce que j'aime plutôt, c'est offrir un livre qui m'a plu, tout simplement. Le partager dans le sens où j'offre à cette personne des mots qui m'ont touché. Mais le livre en soi, je le garde précieusement pour moi ;-)

M et Mme patch 14/07/2007 10:05

Fait....;o )

Emeraude 14/07/2007 14:28

Je vais voir de ce pas :-)

Jules 14/07/2007 04:02

Il y a un livre d'un auteur québécois qui s'appelle "La traduction est une histoire d'amour" de Jacques Godbout. Le sujet est celui de la traduction des livres et sa subtilité et c'est aussi une douce histoire d'amour entre l'auteur et sa traductrice... J'ai beaucoup aimé, tu as raison les V.O. sont beaucoup plus intéressantes!

Emeraude 14/07/2007 10:30

Ca a l'air très intéressant ce bouquin, je vais le noter je crois ;-)

Cath 13/07/2007 14:07

Comment ça ne pas corner les livres ?! Beh moi je le fais et même je surligne des passages au fluo et j'écris dans la marge. Après, vraiment, mais vraiment, le bouquin je peux dire qu'il est à moi :)
Plein de bises pour toi Emeraude
Cath

Emeraude 13/07/2007 22:58

J'avoue que ton argument tient la route... Bises à toi aussi!