Ah les vacances !

Publié le par Emeraude

Hier soir, c'était ma dernière nuit de travail avant un mois de vacances.
Même si je ne m'y suis pas rendue avec un énorme sourire, j'étais plutôt contente.
La dernière nuit et demain matin, les vacances !

Et puis j'aime bien le dimanche soir.
C'est plus calme en général.
Et avec mes collègues, on est un peu comme les 3 mousquetaires.
Alors j'étais contente.
Je me suis dit : "ce soir, on joue au Uno!"

(oui, on joue au Uno la nuit... Je vous rassure, pas tout le temps et ça fait au moins un mois que ça n'est pas arrivé. C'était bien la raison pour laquelle je voulais faire cette partie!)

Je voulais donc joueur au Uno, battre mes collègues à plate couture (j'ai trouvé le truc. Il suffit qu'ils parlent d'autres choses pour ne pas être concentrés sur ce qu'ils font, et comme ça, c'est eux qui prennent tous les points!!!)
Bref, je voulais revivre ces moments rares la nuit qu'on apprécie avec les mousquetaires. Les moments où j'ai gagné, les moments où on s'engueule parce que l'un refuse d'admettre qu'il a tort, les moments où je prends 234 points d'un coup, les +4 qui volent de partout...
Voilà ce que je voulais pour ma dernière nuit de boulot avant les vacances.

Mais j'apprends en arrivant que l'un des mousquetaires est malade.
(là, je dois dire qu'il était déjà malade il y a 2 semaines. Que l'autre mousquetaire était malade il y a 3 semaines. Et que l'homologue du premier mousquetaire était également malade il y a 5 semaines...)
C'est une blague j'espère ???????

Oui, mon léger moment de joie quant à l'espoir d'une belle partie s'est envolé dans des coups de pieds dans les chaises, et même sur un casier de vestiaires !
Oui, parce que chez moi, quand quelqu'un est malade, on ne le remplace pas (personne ne peut, personne ne veut. Peut-on leur en vouloir, travailler toute la nuit un dimanche ??). Alors dans ces cas-là, on est 2 pour faire le travail de 3.
Et comme c'est moi la responsable, évidemment, faut que je m'assure que tout soit fait correctement.

Mais franchement, pour la 4è fois en 5 semaines : MERDE. MERDE et MERDE.
(désolée pour l'expression vulgaire mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour dire ce que je ressens!)

Alors voilà.
Ma partie de Uno avec mes mousquetaires est partie en fumée.
A la place, j'ai travaillée comme une tarée à courir dans les couloirs de l'hôtel.

Mais maintenant je suis chez moi.
Il n'y a pas de sable et de soleil.
Mais j'ai quand même les pieds en éventail et la ferme intention de bien profiter de mes vacances (on taira le fait que je vais quand même à une réunion demain...)

Rassurez-vous, je ne pars pas avant le 20 juillet. Ca me laisse 10 jours pour ne faire que lire, écrire et blogguer :-)p1010123-bonnes-vacances-dans-le-sable-j-1.jpg

Publié dans De tout et de rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anjelica 18/07/2007 22:57

Souffle, respire et prend un grand plaisir à tes vacances !

Emeraude 18/07/2007 23:05

Merci beaucoup Anjelica... Ca fait plus d'une semaine maintenant que j'ai repris un ryhtme de vie normale , et même si je suis encore à Paris, non seulement je pars après-demain, mais le soleil est là et puis j'ai beaucoup de bonnes nouvelles alors comme tu dis, je respire et j'en prends un grand plaisir!

Anne 10/07/2007 09:07

Bonnes vacances! Commence par bien te reposer, c'est plus sympa de partir en forme!

Emeraude 10/07/2007 09:21

Merci beaucoup Anne !

nicole 09/07/2007 15:57

Bonnes vacances! nicole

Emeraude 09/07/2007 18:02

Merci Nicole!