Le moral fait du YoYo

Publié le par Emeraude

Mon grand père que je n'ai jamais connu avait un yoyo, en bois.
Je jouais souvent avec quand j'étais petite et je rêvais de parvenir à y jouer parfaitement un jour.

Ca y est.
Aujourd'hui je joue au yoyo comme une reine.
Sauf que ce n'est pas avec un jouet en bois mais bien avec mon moral...

Oui, ça va mieux.
Il y a deux semaines, c'était niveau zéro.
C'est remonté et ce n'est pas redescendu aussi bas.
Mais que ce soit du yoyo ou des montagnes russes, je crois que mon moral a envie de sensations fortes...

Il faut dire aussi que j'ai fait la connerie de me coucher à 22h hier soir...
je savais très bien au moment où je me suis mis sous la couette que j'allais me réveiller quelques heures plus tard. Faut pas exagérer, je travaille quand même la nuit et je ne me suis jamais couché aussi tôt depuis plus de 9 mois. Alors qu'est ce qu'il m'a pris ?
Il m'a pris un coup de déprime bien sûr.
Et quand mon téléphone a sonné à 00h00, évidemment ça m'a réveillée.
Bon, quelqu'un de "normal" se serait rendormi rapidement... Moi, non.

J'ai allumé la lumière, j'ai pris mon bouquin (heureusement un bon bouquin dont je viendrais sûrement vous parler rapidement) et j'ai lu.
Sauf qu'il y a quelqu'un dans mon immeuble qui ronfle! Oui, c'est un voisin, je ne sais pas qui et ce n'est peut-être pas la première fois que je l'entends, mais c'est bien la première fois que ça m'empêche même de lire!

A 3h du matin, je n'en pouvais plus, j'ai mis mon ipod sur les oreilles pour calmer mes moeurs et essayer en vain de m'endormir.
Et mon cerveau non plus n'a pas voulu dormir et il n'a pas arrêté de penser et de penser et de se poser des questions et de se poser des questions...

J'ai bien fini par m'endormir mais quand j'ai ouvert les yeux et que j'ai vu non pas 12h30 sur mon réveil mais bien 15h30, mon premier sentiment fut la rage.

Evidemment, ce n'est pas la première fois ces derniers mois que je me couche entre 4h et 6h du matin pour me réveiller à 15h. Ce qui ne me dérangeait pas tant que ça...
Et là, malgré le fait que je dois reprendre le boulot demain soir et donc être en forme pour tenir la nuit, ça m'énerve !!!!

Et le pire, c'est que je dois me forcer à manger...
Que je suis encore en pyjama et que je ne compte bien ne pas sortir de cette tenue, ni sortir de chez moi, ni faire quoi que ce soit d'utile à part lire et écrire...

Et ça, ça s'appelle légèrement déprimer.
-2269-Chat-potte.jpg

Publié dans De tout et de rien

Commenter cet article

cath 02/07/2007 19:13

Ton texte est d'une honnêteté désarmante, et touchante. J'aime cette façon de dire les choses difficile avec une douceur très féminine, j'aime beaucoup.

A quand un texte de toi dans ma rubrique "invités" ? Je serais très honorée ...

Emeraude 02/07/2007 21:53

Ton commentaire me touche vraiment Cath!Et c'est plutôt à moi d'être honorée que tu veuilles publier un de mes textes sur mon blog :-) Et ça serait un grand plaisir pour moi.

anjelica 02/07/2007 11:22

Coucou Emeraude,

Mon but est de te soutenir dans la mesure de mes moyens c'est à dire des petits messages sur ton blog. Comme je te l'ai dit déjà sur un autre commentaire, j'ai connu (bon d'accord il y a quelques années maintenant !) des chagrins d'amour mais surtout un et cela ne passe pas du jour au lendemain. Donc c'est tout à fait normal que ton moral joue au YOYO comme tu le dis et je pense que ça va être comme cela pendant quelques temps. Il faut du temps pour guérir...

Emeraude 02/07/2007 16:16

Merci anjelica, l'effet est réussi : tes petits messages me redonnent le sourire ! :-)

Anne 02/07/2007 10:35

J'ai aussi bossé de nuit, et c'est l'horreur pour garder le moral!
Tu es dans quel secteur? T'es pas obligée de répondre ;-)

Emeraude 02/07/2007 16:15

Je suis dans l'hôtellerie, et ça ne me dérange pas du tout de répondre ;-)

Jihem.aime 01/07/2007 17:31

Comment cela ? Vous avez dit " déprime" ? Qu'entends-je ? Stoppez-là. Nous avons besoin de modèles qui écrivent bien et qui ne dépriment pas. Ou alors, juste assez pour que leurs écrits soient encore plus émouvants! Juste un peu alors, de déprime. Juste un peu. Comme tout le monde.
Cordialement
Jihem Aime.

Emeraude 01/07/2007 18:08

Ca me fait penser au jour où lorsque j'étais en terminale, ma prof d'italien nous a justement dit que lorsque tout va bien, il n'y a rien à dire (les textes que nous étudions pour le bac étaient tous noirs, tristes et plein de déprimes!)Je me suis rendue compte depuis qu'elle avait vraiment raison.Alors oui, juste un peu de déprime, pour écrire ;-)

boo 30/06/2007 12:17

Pffff il y avait du mieux pour toi et te revoilà de nouveau moins bien, j'en suis désolée vraiment, j'espère sincèrement que ce ne sera qu'un petit passage à vide et que tu vas retrouver ton moral.
En tout cas tâche de passer un bon dimanche.
bises.

Emeraude 30/06/2007 14:43

Malheureusement Boo, j'aime bien jouer au yoyo ;-)Quant à mon dimanche, travaillant samedi toute la nuit et dimanche toute la nuit, je vais passer mon dimanche à dormir et je sais que tout ira bien !