Le voyage de Théo, Catherine Clément

Publié le par Emeraude

2020382032.08.LZZZZZZZ.jpg

Théo, 14 ans, est atteint d'une maladie grave.
Sa tante, veuve, riche et ayant vécu un peu partout dans le monde, décide de l'emmener faire un tour du monde des religions, dans le but plus ou moins secret de trouver un moyen de guérir.

Je viens vous parler d'un livre alors que je ne l'ai pas fini.
Mais sincèrement, ce livre m'ennuie.

Pourtant, je l'avais déjà lu quand j'étais adolescente et je l'avais dévoré !! Comme Théo, je n'ai aucune éducation religieuse (enfin, j'ai tout de même été en école primaire catholique mais bon, ce que j'en ai retenu reste assez primaire justement!) mais comme lui, je ne m'y désintéresse pas.
Le jeune adolescent est passionnée par l'égyptologie et s'y connait bien pour son âge, surtout à force de jouer à l'ordinateur...

En soit, l'idée du roman est génial.
Un tour du monde des religions ! Moi qui ait toujours envie de voyager, d'apprendre de nouvelles cultures, surtout en ce moment, je ne pouvais rêver mieux.
Et j'avoue que au début du livre, j'étais ravie !
Je n'ai jamais vraiment rien compris aux problèmes du Moyen-Orient, ça m'a aidé.
J'aime beaucoup l'égyptologie aussi alors j'étais plutôt contente de faire un petit tour du côté des dieux egyptiens.
J'ai toujours été intéressée par le bouddhisme et j'ai fait appel aux médecines orientales (en particulier chinoise) pour essayer de résoudre mon problème de migraines donc je ne me sentais pas perdu de ce côté là.
J'ai une amie indienne musulmane et j'étais concentrée au moment où Théo rencontre l'islam, les sunnites, les chiites, tout ça depuis le début et la création de l'univers...

Et pourtant je m'ennuie.
Premièrement, je n'aime pas la façon dont l'auteure écrit. A part quand elle explique les religions (ce qu'elle fait de façon assez simple vu qu'elle parle à un garçon de 14 ans, très intelligent mais tout de même adolescent), l'écriture est trop simple.
Elle a insérée des sous-titres toutes les deux ou trois pages que je trouve inutiles. C'est peut-être pour ne pas donner l'impression de pavé (le tour du monde ne se fait pas en 80 pages!) mais c'est inutile pour moi...

Et puis il y a plein de personnages, évidemment cette tante Marthe connait plein de monde et du beau monde ! Mais c'est dommage car tous ces personnages secondaires sont légèrement survolés... Ils sont là pour expliquer leur culture et leur religion, pour offrir à Théo ce que l'occident ne parvient pas à guérir mais je trouve qu'il manque quelque chose.

Et puis, bien sûr, au fur et à mesure du voyage, Théo comme sa tante change un peu... Théo est plus vif et sa tante plus fatiguée...

Et il ne faut pas oublier la maladie... On a tendance à l'oublier quand on est ancré dans l'explication des religions et ça revient comme un cheveu sur la soupe, sur quelques lignes, comme si l'auteure avait complètement oublié la maladie (comme nous d'ailleurs puisque ce n'est pas vraiment ça qui est intéressant) et que tout d'un coup elle se rendait compte de son oubli et qu'elle essayait de se rattraper...

Une dernière chose qui aurait pu faire de ce roman quelque chose d'aventurier mais qui prend une apparence inutile également est que Théo ne sait jamais quelle est la prochaine destination. Et à chaque fois, il découvre un petit message, une énigme qu'il doit résoudre seul pour trouver la solution...
Ca m'amusait au début de trouver moi-même et puis finalement non. Surtout quand je me suis rendue compte qu'au début du livre se trouve une carte du monde avec toutes les villes où ils vont s'arrêter !

Le livre fait 700 pages, je me suis arrêtée à la page 516.
Je pense que je vais le finir, par curiosité seulement. Mais sincèrement, je m'ennuie. Je ne le lis pas avec passion, je ne me demande pas sans cesse si Théo va guérir (la réponse à cette question est assez évidente...)
Alors je le finirai un jour, après avoir lu d'autres livres plus palpitants !

Mais je pense en avoir lu assez pour pouvoir vous en parler.
Et je concluerai en disant que si vous vous intéressez aux religions mais que vous n'y connaissez pas grand chose, vous pouvez ouvrir ce livre.
Mais comme m'a dit un ami quand je lui parlais de ce livre, vous pouvez toujours aussi ouvrir la Bible ou le Coran ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine 17/12/2007 11:04

Après avoir lu ton avis... je suis toujours curieuse... mais un peu moins! C'est bizarre, hein!!!! Mais bon, je n'y connais rien aux religions, peut-être un jour! Si ça ne faisait pas 700 pages, aussi!!!

Emeraude 17/12/2007 21:47

J'avais adoré la première fois que je l'ai lu ! Vraiment, je l'avais plus que dévoré... bon j'éais adolescente aussi mais qui sait, tu aimerais peut être ?

anjelica 25/06/2007 16:29

Je n'ai jamais lu ce livre.

Marie-Line 23/06/2007 16:14

Au fait emeraude, moi je m'efforce de terminer le livre pour une raison ; je veux savoir c'est quoi sa maladie (la curiosité est un vilain défaut dans mon cas). Par ailleurs, je suis d'accord sur le fait que ce livre n'est pas génial pour un adulte, mais je crois qu'il fut écris pour initier les adolescents aux multiples religions ; voire même à comprendre qu'elles se ressembles toutes. Ce n'est donc pas un livre qui a pour but de donner beaucoup d'information sur toutes les religions, mais je crois que l'objectif est de comprendre qu'elles sont toutes les mêmes, que tout est syncrétisme, et qu'il n'y a que quelques variantes... ce livre permet au jeune lecteur d'avoir une vision plus tolérante des religions. Je crois vraiment que ce devrait être un exercise de lecture pour les ados.. ainsi on éviterait les sacro-saintes disputes concernant qu'elle religion est la meilleure, ou encore les généralisations hâtives. Ceci dit, ce n'est pas de la littérature, mais une livre philosophique pour adolescent...

Emeraude 23/06/2007 18:03

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le but de ce livre! Mais ça n'empêche que sur la forme ça devient ennuyeux... :-)

la Pyrénéenne 22/06/2007 19:59

Bonjour Emeraude ,

Merci pour ton message sur mon blog...j'ai lu "La possibilité d'une île "il n'y pas longtemps après beaucoup d'avis très défavorables entendus sur cet auteur , j'avais lu les particules élémentaires au moment où il est sorti et j'avoue n'en avoir gardé aucun souvenir , ni en bien ni en mal...
La possibilité , c'est une vision vraiment désespérée et assez désespérante de l'humanité mais je trouve qu'elle n'est pas ininteressante ...
Véronique

Emeraude 23/06/2007 18:01

Oui j'ai bien avancé déjà dans "la possibilité d'une île" et comme tu dis, je trouve ça plutôt interessant jusque là.

Florinette 22/06/2007 16:19

Et quand même tu as tenu jusqu'à la 516e page !!! mais tu sais ne te forces pas si tu prends pas de plaisir dans cette lecture, en tout cas je fais l'impasse sur celui-là !

Emeraude 22/06/2007 19:51

c est bien parce que je m ennuyais que je me suis arretee! malgre tout c est tres interessant, c pour ca que je suis alle aussi loin