Migraine

Publié le par Emeraude

migraine.jpg
Ce soir, je rêve de pouvoir faire tout ce que j’aime les yeux fermés.

Parce que la seule chose qui me procure du bien lorsque j’ai mal à la tête, c’est d’être dans le noir complet.
Mais je n’ai pas envie de rester allongée sur mon lit, un bandeau sur les yeux en attendant que le sommeil vienne à un moment ou un autre. Alors qu’est ce que je dois faire ? 

Aller au cinéma ? Impensable. Le simple fait d’aller au cinéma peut me donner mal à la tête. (C’est la raison pour laquelle j’ai mal à la tête aujourd’hui !)
Regarder la télé ? C’est encore pire (tant mieux, je n’ai pas la télé, mais je remplace en général en mettant un DVD sur mon ordinateur ce qui revient au même…)
Lire ? Ça fatigue tellement les yeux !
Ecrire ? Oui, pourquoi pas, mais pas sur l’ordinateur (ce que je suis en train de faire, comme quoi, je cherche à tout prix à faire autre chose que rester allonger sur mon lit les yeux fermés), l’écran est le pire ennemi de mes yeux.
Ecouter de la musique ? Pourquoi pas, mais alors il faut bien régler le volume parce que même si le bruit est moins dérangeant, il reste un obstacle au bien-être physique tant recherché.
Prendre une douche ? Oui, aller prendre une douche me détend. Mais j’adore prendre des douches très chaudes. Et devinez quoi ? La chaleur me donne mal à la tête !
Un bain alors ? Oui, ça détend aussi mais je m’ennuie dans un bain et même si j’avais un écran plat au dessus de la baignoire, la migraine m’empêcherait de regarder quoi que ce soit. migraine.jpg
Faire le ménage ? Au moins j’active mon corps en faisant le ménage et je ne pense plus à ma tête. Mais est ce que j’ai vraiment envie de faire le ménage à 21h16 un jeudi soir ? Et pour en rajouter une couche, l’odeur des produits ménagers est parfois tellement forte et désagréable que l’effet recherché en est forcément raté.
Sortir prendre l’air ? Sentir l’air frais qui arrive doucement en ce début de soirée sur mon front, sur ma nuque, dans mes cheveux ? Oui, ça peut faire du bien aussi. Mais dehors il y a du bruit, et il ne fait pas nuit encore, et même s’il faisait nuit, la lumière artificielle des réverbères, des phares de voitures, les néons du métro, les lumières provenant des fenêtres des immeubles sont autant de danger pour mes yeux.
Faire du sport ? Je pourrais faire du sport aussi. Je cours sur place dans mon petit appartement, je fais des mouvements de bras pour forcer mes muscles qui tiennent ma tête sur mes épaules à prendre plus de force.  Soyons honnêtes : je n’aime pas ça.
Manger ? Oui, manger me fait toujours du bien quand j’ai mal à la tête. Un des mille médecins que j’ai vu m’a rétorqué un jour: « oui, ce problème vient de votre foie. Donc lorsqu’il voit arriver la bouffe, il est tout excité et vous, vous sentez mieux ! » Merci pour l’explication. Mais vous savez quoi? Ce soir, j’ai déjà mangé, et j’ai bien mangé, alors je n’ai pas faim du tout. Et je n’ai pas envie d’avoir mal à l’estomac pour ne pas avoir mal à la tête.
M’auto-masser ? Vous avez déjà essayé ? Malgré tous les livres que j’ai lus à ce sujet, croyez-moi il faut bien s’y connaître pour réussir l’effet escompté. En plus, étant donné que c’est autour de la nuque que j’ai besoin de massage, le faire moi-même implique forcément le fait de plier mon bras de manière à faire travailler ce muscle ! Autant dire que l’exercice est inutile, même en ayant dévalisé les boutiques spécialisées de bien être pour trouver l’accessoire miracle ! (à vrai dire, je l’ai trouvé cet accessoire : un fauteuil massant qui coûte 2000 euros et qui est aussi grand que le quart de mon petit salon !)

migraine.jpg

Je crois que j’ai épuisé mes ressources de choses à faire.
Je n’ai pas envie de rester allongée sur mon lit, les yeux fermés, avec un bandeau sur les yeux, de la musique (en ayant pris soin de régler le volume) pour ne pas me sentir trop seule, et d’attendre que le sommeil vienne à un moment ou un autre. Sachant pertinemment que si je m’endors maintenant, je ne dormirais pas plus de 2h et je passerais la nuit réveillée, me maudissant d’avoir laissé le sommeil m’envahir trop tôt.

Alors j’opte pour le sacrifice que je préfère : j’écris.
J’écris pour me détendre, j’écris pour oublier que j’ai mal à la tête. Et au moment où j’écris ces mots, je sens cette barre de fer s’appuyer un peu plus contre mon front, comme si elle voulait que je parle encore un peu plus d’elle.

Et je sais, car ça fait bientôt 10 ans que ces migraines m’accompagnent au collège, au lycée, à la fac, au travail, en soirée avec des amis, dans un tête-à-tête amoureux, un soir de noël en famille, une journée passée seule, que je dois faire ce sacrifice : JE DOIS faire quelque chose.
Je ne peux pas rester allongée sur mon lit, un bandeau sur les yeux, de la musique (en ayant pris soin de régler le volume) pour ne pas me sentir trop seule, et attendre que le sommeil vienne à un moment ou un autre.

Je  préfère donc utiliser ces migraines comme source d’inspiration.

Publié dans Mes écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cath 09/06/2007 19:58

Une liste de ce que ce soir, ou un autre soir, on pourrait ou devrait faire ... C'est bien écrit, c'est moderne, ça m'a plu.

Emeraude 10/06/2007 08:59

Merci Cath. Je suis passée voir ton blog, j'aime beaucoup ce que tu écris aussi, je vais revenir!

djino 08/06/2007 14:47

Ayé ! j'l'ai r'trouvé ! (il ne jette rien !)

"Et on va clore le sujet avec une idée reçue... Le fameux... "pas ce soir... j'ai la migraine"... Eh bien, selon les chercheurs... l'argument ne tient pas... au contraire... puisque l'orgasme aurait... les mêmes effets bénéfiques que deux aspirines... De quoi justement calmer une migraine..."

extrait de la revue de Presse de P. Drouelle sur France Inter le lundi 26/06/2006, 8h30 (dipo en intégralite à cette adresse :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/information/revues_presse/rp_semaine/fiche.php?did=45105&imp=1 )

Ma femme est migraineuse, et une fois, on a essayé. Ca marche plutôt bien... t'es pas obligée de me tenir au courant ! héhé !

Emeraude 08/06/2007 15:11

Merci pour l'info djino, sache que tu ne me choques pas. Par contre, ça je le savais déjà et depuis longtemps ;-)

djino 08/06/2007 14:14

Et bien au risque de choquer et de passer pour un nase, je vais te proposer une solution, une sorte de remède. Je retrouve la source de l'article auquel je pense et je te le poste... Ensuite, si tu veux et que les conditions sont réunies, tu testes, et tu me diras... a tout à l'heure !

boo 08/06/2007 10:07

Ah ma pauvre, saleté de migraine....et je parle en connaissance de cause, je maudit les migraines et je te trouve très courageuse d'écrire en pleine crise et surtout d'écrire aussi bien, aussi clairement. As tu des signes avant ta crise, qui te permettraient peut-être de prendre un calmant pour amoindrir le mal?

Emeraude 08/06/2007 13:37

Pour être honnête, j'avais certes mal à la tête, mais ce n'était pas une très grosse crise. Quand aux signes dont tu parles, il y a des éléments déclencheurs (ciné, chaleur, trop de sommeil, fumée de cigarettes...) mais je sens tout simplement le début de migraine arriver et je prends un médicament. Si je le prends assez tôt, ça passe. Mais pas toujours. C'est tellement aléatoire! Mais bon, si ça me permet d'écrire des textes qui plaisent ;-) (j'en ai d'autres en réserve à ce sujet!)