Biographie de la faim, Amélie Nothomb

Publié le par Emeraude

p1-image-1-4892.jpg

Ca y est, j'ai craqué pour un autre Amélie Nothomb non sans avidité et curiosité.
Je n'ai pas été déçue mais je n'ai pas été comblée pour autant.

C'est une autobiographie, et tout le monde sur les blogs l'a toujours dit. Mais j'avais un peu oublié ça quand j'ai lu les premières pages sur ce pays qui ne connaît jamais la faim et pour lequel on est tous indifférent.
Je m'attendais alors à un récit fantastique entremêlé d'autobiographie et de traité philosophique sur la faim, et la soif, dans tous les sens du terme qu'on peut leur trouver.
Et je me suis retrouvée dans complètement autre chose.

J'étais un peu déçue de ne pas avoir ce récit délurant sur un tout petit pays à l'autre bout du monde dont tout le monde se fout, et justement parce que tout le monde s'en fout, Amélie Nothomb va en faire un roman.

Et puis je me suis retrouvée au Japon, en Chine, à New-York et je n'ai cessé de voyager et de grandir avec Amélie. J'ai adoré cette partie-là!
J'aime beaucoup voyager et voyager ainsi à travers la plume d'une adulte avec les yeux d'une
enfant, c'était magique et très bien écrit.
J'ai tout de même trouvé ça dommage qu'une fois New-Yok découvert et vécu, elle survole le Bengladesh et le Laos. J'aurai aimé avoir la même sensation avec ces pays-là qu'avec les trois précédents. Mais elle n'en a pas dit assez long.

 

On en est vite revenu à son autobiographie, son adolescence et son anorexie. Je ne dis pas que je n'aime pas lire ça, mais il y a un peu trop de mélange de tout dans ce bouquin. On sent qu'elle écrit ce qu'elle veut, tout simplement, sans réfléchir à la logique du récit (même si c'est chronologique).

Et je trouve ça bien à la fois, ça reste du Amélie Nothomb, déluré et fantastique, et vrai et dur et un peu "je me fous des critiques parce que je suis différente" mais j'ai trouvé ça dommage. Encore une fois, on a d'abord ce petit pays inintéressant (qu'elle aurait pu rendre très intéressant je suis sûre!) puis sa vie dans tous les pays du monde, puis elle qui devient adolescente et retourne en Belgique, seul pays qu'elle ne comprend pas. Elle aurait pu en parler plus aussi. Et puis ses retrouvailles au Japon, dont on sait qu'on peut lire la suite dans "stupeurs et tremblements".

 

Pour résumer : je l'ai lu d'une traite (encore!) et j'ai aimé. Mais pas entièrement. Ca ne m'empêchera vraiment pas d'en ouvrir d'autres!
J'aime beaucoup le fait que ça se lise vite et facilement et d'un seul coup. C'est comme si on ne voulait jamais la quitter cette divinité japonaise de trois ans, cette princesse new-yorkaise de 10 ans!

 

Oh et une dernière petite chose, une petite astuce pour apprécier d'autant plus ce petit roman : aller le lire aux Champs de Mars (si vous habitez Paris;-) ), votre voyage dans l'atlas d'Amélie sera ponctué par les langues du monde entier, c'est très joli comme accompagnement ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nath 12/08/2008 07:30

Ce roman est dans ma PAL...

Tomoe 07/06/2007 17:46

Je voulais écrire un commentaire sur les mots de sartre, mais je n'y arrive pas (problème technique). J'ai lu l'ouvrage il y a fort longtemps, et le sentiment que j'en ai à l'époque (du moins sa vague réminiscence) est qu'il s'agit d'un livre
1. sublime
2. pas du tout un journal intime.

Effectivement, on peut appréhender l'oeuvre sartrienne par ses livres (ex: l'existentialisme est un humanisme/ ses dialogues avec Castor aka Simone de Beauvoir forts intéressants), mais la vie de l'homme doit être connu pour appréhender son oeuvre théatrale selon moi (passage en camp de concentration allemand en référence à sa pièce sur l'occupation romaine etc etc).

Bref, Sartre est un personnage hors norme: un philosophe de génie, un tragédien de talent, une vie qu'un livre ne suffit pas à raconter. Je ne saurai te conseiller de le lire sans modération

Emeraude 07/06/2007 18:48

Ton commentaire me fait me rappeler tout d'un coup que j'ai étudié "l'existentialisme est un humanisme" au lycée... le souvenir ? rien.Je comprends ton point de vue, et heureusement qu'on a chacun le sien!Pour le moment, les oeuvres que j'ai lu de Sartre ne m'ont pas autant plu que toi. Et peut-être que si je connaissais mieux l'homme j'apprécierais mieux l'oeuvre car c'est souvent le cas.Même si je ne me jetterais pas dessus, j'essaierai encore car effectivement, ça m'intrigue de comprendre pourquoi les gens le considèrent comme un génie. Alors je suivrai ton conseille mais plutôt avec modération ;-)

Anne-Sophie 28/05/2007 21:55

Bonjour,
ce roman, alors que j'avais aimé Hygiène de l'Assaisn, Métaphysique des tubes et Stupeur et Tremblements, m'a déçu... J'ai trouvé que, même si l'humour était toujours là, le bouquin était moins bien ficelé, l'intrigue plus lache...

Emeraude 29/05/2007 09:42

je n'ai pas lu assez de Amélie Nothomb pour en faire des comparaisons, mais je crois que je comprends ce que tu veux dire! Hygiène de l'assassin est dans mes bouquins à lire dans un futur très proche ;-)

slim 13/05/2007 02:46

Bonjour,
J'ai visité votre espace aujourd'hui pour voir de vos nouveautés. J'espère que vous allez bien. Bonne lecture
Bon week-End

Emeraude 13/05/2007 09:12

Bonjour Slim! Merci de passer voir comment je vais. Je viens tout juste d'entamer "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" et j'ai le sentiment seulement après quelques pages que je vais le dévorer aussi! Mais vu que je dois travailler, je ne lis pas. Quel dommage! J'ai donc hâte d'aller déguster ce gagnant du pullitzer en compagnie des crustacés à la mer, plus que 3 jours!

slim 11/05/2007 00:27

Bonjour Emeraude,
J'avoue que vos notes ravivent mon envie de lire ces oeuvres qui vous accompagne. Vous avez un don de présentation, de récapitulation des grandes lignes, de l'essentiel des événements. Pour moi vos écrits sont des véritables chroniques. Ajourd'hui, en lisant votre contribution, j'ai eu moi aussi l'impression de voyager d'un lieu à un autre. J'imagine aussi ces Chmaps de Mars, même si je ne les ai jamais vu. Votre attachement aux lieux me fascine. Vous avez un goût pour la lecture et la dégustation des oeuvres assez remarquable. Bonne lecture
Amitiés respectueuses

Emeraude 11/05/2007 02:16

Bonjour Slim! Je suis ravie que mes notes ravivent ton envie de lire ces oeuvres. Et je dois avouer que tes commentaires me touchent beaucoup et m'aident dans la continuité de mon blog :-)