Top Ten

Publié le par Emeraude

podium-mule.jpg


J'ai commencé ce blog, comme je l'ai déjà expliqué, à la suite d'un livre que j'ai lu.

Sauf que des livres, j'en ai lu beaucoup avant de commencer ce blog!
Et il y a tous ces livres dont j'aimerais parler mais qui sont assez loin dans ma mémoire.

Alors j'aimerais quand même les aborder, ne serait-ce que furtivement, pour que vous sachiez quel est mon top ten, même s'il n'y a même pas 10 bouquins qui entrent dans la catégorie.











Les Piliers de la Terre de Ken Follett.
follet-piliersterre.jpg


Qui a lu ce livre et n'a pas aimé ?
Je ne connais pas une personne qui ait lu ce livre et ne l'a pas aimé. Il y en a pour tous les goûts : de l'histoire, de l'art, de l'amour, des guerres...
1052 pages, 3 générations.
Bâtir une cathédrale, quoi de plus beau ?
Le premier livre que j'ai lu deux fois. Je crois qu'une troisième ne saurait tarder.
C'est le meilleur de Ken Follet d'ailleurs. Les autres ont parfois un goût assez fade provenant d'une plume qui a su écrire une telle merveille. A part peut-être "Night over water".

Je vous invite donc vivement à vous aventurer parmi les nombreux personnages que forment Tom, Aliena, Jack, William et tant d'autres pour un superbe retour dans un passé moyennageux qu'on saurait tous envier!

Le Journal, d'Anne Frank.
bk-annefrank-f.jpg

A vrai dire, c'est par celui-là que j'aurai du commencer. Je devrais même lui consacrer un article entier à ce livre-là.
C'est grâce à elle que j'ai eu envie d'écrire.
J'ai lu ce livre sur les conseils d'Annette, ma 3è grand-mère, très grande lectrice. J'avais 13 ans. L'âge auquel Anne Frank s'est retrouvé enfermée avec sa famille dans "l'Annexe" durant la seconde guerre mondiale.
Je l'ai relu quand j'avais 15 ans. L'âge où elle a été emmenée dans un camp de concentration.
Je l'ai relu une troisième fois à 17 ans.

J'ai toujours pris autant de plaisir à le lire.
La première fois, c'est parce que je découvrais les joies de l'écriture, Anne, c'était mon héroïne. Elle voulait écrire un roman, je voulais faire pareil, à 13 ans. Et cette envie m'est resté ;-)
Et aussi parce que j'avais le même âge qu'elle, les mêmes envies des garçons, les mêmes petites batailles avec ma grande soeur.
A 13 ans, j'aimais plus Anne Frank, ses ambitions, ses émotions, son côté joyeux et son côté sensible qui me ressemblait énormément, que tout le contexte conjoncturel de la guerre.

La deuxième fois, c'est justement parce qu'ayant légèrement grandie, je comprenais plus ce qui s'était passé durant cette guerre, l'ayant appris à l'école, en ayant plus parlé avec mes grands-parents.
Et tous les livres, fictifs ou non, sur cette guerre m'ont toujours attirée.
Je redécouvrais une Anne Frank qui grandissait et qui me ressemblait toujours, mais je me penchais alors plus sur le côté "nous somme juifs donc nous devons nous cacher." J'en apprenais encore plus grâce à elle.

Et la dernière fois (qui ne sera d'ailleurs sûrement pas la dernière), je l'ai lu plutôt comme un documentaire. Sur la seconde guerre mondiale, sur l'antisémitisme, sur la Hollande, sur tout ce que cette guerre a bien pu faire. Je survolais certains passages qui me semblaient moins important alors.
Et j'y trouvais aussi un documentaire sur une jeune fille à laquelle je n'ai cessé de m'identifier, bien que rien à part l'écriture ne m'ait jamais rapproché d'elle.
Une jeune fille qui a vécu les pires atrocités du XXè siècle. Et qui sans le savoir, 60 ans après, fait encore parler d'elle.

La part de l'autre, de Eric-Emmanuel Schmitt
part-autre1.jpg


Continuons dans la même catégorie : la seconde guerre mondiale.
Et passons de l'autre côté de la barrière.
Adolf Hitler.
Voilà ce qui ce serait passé si Hitler avait été accepté aux beaux-arts. Un récit qui alterne fiction et réalité et qui m'a complètement retournée.
C'était tout simplement génial. Comment un auteur peut s'imaginer la vie d'un monstre comme quelqu'un de tout simplement humain, en mal d'amour, qui a une vie difficile. Comment il a réussi à voir l'homme dans la bête et non la bête dans l'homme comme d'autres romans ici mentionnés ont pu le faire.
Comment il a alterné ficition et réalité pour ne pas nous faire oublier que cet homme était bien un monstre.
C'était tout simplement génial.

Après avoir lu ce livre dont je ne cessais de parler aux gens autour de moi (c'était il y a 2 ans, et ils s'en souviennent encore!) j'ai voulu tester d'autres livres d'Eric-Emmanuel Schmitt. Mais ils me paraissaient trop étranges, trop évangéliques, trop en rapport avec Dieu.
Alors j'ai laissé tomber.

Et "La part de l'autre" est resté dans mon trop trois!

Et par un concours de circonstances, j'ai re-découvert Eric-Emmanuel Schmitt, il y a 9 mois. Non pas par ses livres, mais par un autre moyen inattendu.
Alors je m'y suis ré-essayé.
"La secte des égoïstes"
Plus court, mais pas si facile à lire. Une théorie géniale (encore!) sur cette secte d'égoïste qui prouve que tout existe uniquement parce que "je" l'ai décidé.
En lisant cela, j'avais vraiment le sentiment que ce mec est complètement tordu de l'esprit!

Et puis "Oscar et la dame en rose" et "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran"
Tout ça, c'est très religieux, très en rapport avec ces choses qui sont loin de moi et que je ne comprends très souvent, pas bien.
Et pourtant, il me fait les apprécier, il me fait avoir envie de les découvrir encore plus!
Sur un ton parfois amusant, doux, un ton qu'on prend pour raconter une histoire à un enfant avant qu'il s'endorme.
Sauf qu'il le fait pour des choses sérieuses.

Donc je n'ai pas tout lu de lui, il y en a que je n'ai jamais réussi à même acheter! Je suis allée voir son film, après avoir lu le livre, bien sûr.
"Odette toulemonde"
C'est en fait un recueil de nouvelles. Et la plupart des nouvelles sont toutes magnifiques. Il arrive à nous faire entrer dans la vie, dans les pensées, dans les peurs, dans les coeurs de 8 femmes et à toutes les aimer. Sauf Odette toulemonde!
Mais ça, ce n'est que mon avis.

Il a beau avoir du génie, on ne peut pas aimer TOUT ce qu'il fait...
Toujours est-il qu'il rentre dans mon top ten!

Je crois que mon top ten est à sec pour ce soir. Il restera au top 3.
Sans oublier "Si par une nuit d'hiver un voyageur" mais j'en ai déjà parlé, alors je vous laisse chercher un peu plus bas mon avis sur celui qui mérite peut-être la place d'or!

Et vous, c'est quoi votre top ten ?

Bonne lecture à tous,
les liens sur les sites des différents auteurs se trouvent dans la rubrique "liens" si leurs autres oeuvres vous intéressent.

Publié dans top ten

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arpenteur 06/12/2007 11:13

Les piliers de la terre... Je sais pas si un jour j'arrêterai de regretter de l'avoir déjà lu, et de ne plus pouvoir le découvrir...
Par contre j'ai vu qu'était sorti en anglais un nouveau Follet (World without end), qui se passe au même endroit, mais 200 ans plus tard... Je risque de craquer avant la version française...
Et Oscar, et Ibrahim, font aussi partie de mon top 10, à égalité avec une bonne cinquantaine d'autres... impossible de faire un top je crois

Lhisbei 20/05/2007 11:36

C'est un livre de SF assez difficile à résumer. Voici le résumé officiel par l'éditeur canadien :
" Au Pays des Mères, quelque part sur une Terre dévastée du futur en train de se remettre lentement, les hommes sont très rares. Seules les Captes des Familles ­ les Mères ­ font leur enfantes avec les Mâles. Les autres femmes doivent utiliser une forme hasardeuse d'insémination artificielle.

Lisbeï et Tula ne s'en soucient pas trop : filles de la Mère de Béthély, elles grandissent ensemble, soeurs et amies. Mais Liseï se révèle stérile ; ne pouvant être la Mère comme elle en avait rêvé, elle doit quitter Béthély, et Tula.

Devenue «exploratrice», elle accomplira un autre de ses rêves : découvrir les secrets du lointain passé du Pays des Mères. Mais certains rêves sont difficiles à vivre...

Chroniques du Pays des Mères : le livre le plus adulé d'Élisabeth Vonarburg ! "

il y a une belle critique ici http://www.noosfere.org/heberg/auteurstf3/infolivre.asp?site=58&numlivre=4212

C'est un livre difficile d'accès et déroutant mais une fois embarqué difficile d'atterrir

Emeraude 20/05/2007 14:01

Ca a effectivement l'air un peu déroutant. Mais j'aime bien! Je vais le mettre sur ma prochaine liste de livres à lire! Merci du conseil en tout cas.

Lhisbei 15/05/2007 21:09

Les piliers de la terre m'ont comme toi profondément marqué. Je l'ai lu il y a une éternité et pourtant les souvenirs de lecture sont encore très précis.

La part de l'autre a aussi été un choc à sa façon. Il m'a troublée et depuis j'essaye d'envisager les choses autrement : rien n'est ni tout blanc ni tout noir mais une palette infinie de gris se présente à l'humanité

je ne fais pas de Top 3 ni de Top 10 (he n'y arrive pas) mais je peux te donner aussi un très gros coup de coeur: Chroniques du Pays de Mères d'Elizabeth Vonarburg. un choc en SF...

Emeraude 17/05/2007 13:30

Qu'est ce que c'est "chroniques du Pays de Mères" ? Si nous avons les mêmes goûts de lecture, ça risque de me plaire!

Emeraude 19/04/2007 21:06

Merci Isabelle pour tes coups de coeur. N'ayant pas lu la plupart, je me ferais une plaisir d'aller les découvrir!
Emeraude.

isabelle 19/04/2007 19:42

Je ne suis pas une adepte des top ten mais plutôt des coup de cœur:
- Le prophète de Khalil Gibran, merveilleux de simplicité et d'aboutissement
- Les contes et romans de Voltaire, un régal à lire et à relire
-La nuit du sérail de Michel de Grèce, une réalité romanesque
- Au bonheur des dames, Zola, une découverte de la littérature à l'adolescence
- Paul auster, univers décalés où l'on s'invite sans même s’en rendre compte.
-La plus part des Amélie Nothomb pour une écriture incisive.
- Tous les ouvrages de Dominique Lapierre et Larry Collins Incroyablement documentés, politique fiction divinatoire, ou histoire détaillée
- La joueuse de go de Shan sa, reflet d’une fatalité historique.
- Les nouvelles d’Isaac B. Singer, la culture yiddish, un délice
- le dixième sera tous ceux lus ou à lire qui m’ont fait rêver, voler, qui m’ont instruit, fait réfléchir, tous ceux que j’aurais tant aimé écrire, tous ceux qui restent et resteront gravé dans mon cœur, dans mes souvenirs.