OuLiPo, Queneau, Calvino et les autres

Publié le par Emeraude

oulipo.jpg

Avez-vous déjà entendu parler de l'oulipo ?
Sûrement.
Et sinon ?
Vous avez sûrement déjà entendu parler de Raymond Queneau, de Italo Calvino et des autres membres.
Vous connaissez "Zazie dans le métro"? "Les fleurs bleues" ?
'Le baron perché" ?"Si par une nuit d'hiver un voyageur"?

Deux romans respectifs des auteurs mentionnés ci-dessus.

Je ne ferais pas un cours d'histoire sur L'oulipo ici. Leur site Internet s'en charge très bien (www.oulipo.net) ainsi que l'encyclopédie universelle et virtuelle qu'est wikipédia.

Je rappelerais juste que ça signifie Ouvroir de littérature potentielle. Crée par Raymond Queneau et François Le Lionnais en 1960. Un écrivain. Un mathématicien, passionné de littérature.

Etrange mélange que celui des chiffres et des lettres n'est-ce-pas ?
Et pourtant, quelle beauté ont-ils tous réussi à nous faire lire.

A vrai dire, je n'ai pas lu tout Queneau, ni Calvino. Et de tête, je serais incabapable de donner les noms des autres membres.
Mais je sais que les techniques d'écriture de l'Oulipo sont très fascinantes, très amusantes, très enrichissantes pour qui veut s'entraîner, réfléchir, jouer, corser un peu la chose.

Quand aux romans eux-mêmes (ceux que j'ai lu donc), ils ne correspondent pas vraiment aux techniques littéraires de l'Oulipo. Mais ayant été écrit de la plume de membres de l'Oulipo, la marque y est souvent laissée.

"Les Fleurs Bleues".
Un de seuls livres qu'on m'ait donné à lire à l'école qui m'a réellement plu. Pour les besoins du lycée, je l'avais lu 3 fois en un trimestre à l'époque, et je ne m'en lassais jamais!
J'aimais particulièrement le néo-babélien. C'est à ce moment-là que j'ai appris qu'on pouvait faire ce qu'on voulait avec les mots et la langue française. Rien ne nous oblige à suivre ses lois!
C'est d'ailleurs ça que j'ai retrouvé dans la ponctuation de "l'aveuglement" et qui m'a plu. Ca donne un certain style, et j'ai lu beaucoup de critiques négatives comme quoi c'était trop difficile à lire et à comprendre.
Pourtant, je trouve que c'est original.
Faut arrêter de tout le temps faire comme quelqu'un a dit un jour qu'il fallait faire.
J'aime l'idée de contourner les règles.

Et pour dire la vérité, je n'ai pas relu "les fleurs bleues" depuis ce temps-là (pas si lointain...) et je n'ai plus rien à ajouter, si ce n'est que je le recommande.
C'est un voyage extraordinaire dans un pays réel et imaginaire dans lequel on ne se lasse pas de découvrir la joie de la langue française.
Et surtout, l'habileté d'une plume qui sait en jouer!

"Si par une nuit d'hiver un voyageur".
Mon coup de coeur. Mon préféré, peut-être.
La quatrième de couverture vous donne le sentiment qu'on va vous expliquer quelque chose.
Le premier chapitre parle d'un homme dans une gare. Et de vous. De toi, lecteur, et de toi, lectrice.
On ne comprend rien.
Un chapitre sur deux commence un nouveau livre.
Un chapitre sur deux retrouve le lecteur et la lectrice du départ qui sont à la recherche de la fin du bouquin.
Tout s'entremêle.
Les prénoms donnés aux personnages sont sans dessus-dessous.
Comme tout le reste.

Et c'est bien écrit.
Et quand je lisais ce livre dans le métro, je continuais tête penchée sur le trottoir une fois sortie. Et ça me rendait heureuse.
Vraiment, lire ce livre m'a rendu heureuse.

Je n'ai très certainement pas saisi le principal, ou le message qu'a voulu faire passer Calvino. Si message il a voulu faire passer.
Je ne crois pas au fait que tous les livres, surtout ceux des auteurs connus, classiques, renommés ou best-sellers, relèvent d'une vérité que tout un chacun essaie de trouver.
Pour moi, c'est aussi un divertissement, et un livre peut n'être que divertissement.

Et "Si par une nuit d'hiver un voyageur" se perdait entre les pages d'un livre étonnamment complexe, complètement surréaliste et à la fois très juste, et que ce même voyageur dans des jardins japonais ou au bord d'une falaise, se voyait rire et courir tellement lire ces mots l'envoûtait de bonheur,
alors lisez-le vous aussi!!!

J'espère que vous tous, avec ce blog, trouverez du bonheur ou tout autre sorte d'émotions qui vous tient à coeur!

Publié dans De tout et de rien

Commenter cet article

alaligne 10/04/2007 13:25

Bonjour émeraude,
Merci d'avoir rejoint ma communauté "L'écriture dans tous ses états". J'espère que tu y trouveras un espace de libre expression et de partage de tes goûts littéraires. Bonne journée à toi
Alaligne